Partagez|

(ilanith) ☆ act of betrayal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
messages : 244
arrivé(e) le : 07/06/2015
pseudo : addy.
autres comptes : charlie vanderbilt, amen de quincey.
crédits : addy (av). tumblr (gifs).
◮ points : 3


MessageSujet: (ilanith) ☆ act of betrayal. Dim 7 Juin - 19:20

Ilanith Birdie
Wolf Fell in Love with Little Red Riding Hood
◮ surnom : éventuellement. ◮ âge : Quarante-ans, mais un physique dans les trente-cinq ans. Il s'entretient. Pendant longtemps il a erré, notamment durant sa jeunesse. Époque révolue, il ne s'est cependant toujours pas trouvé. Lui, pourtant indépendant à l'époque, se retrouve désormais enchaîné aux mots de cette femme. ◮ origines : Anglaises principalement. N'ayant aucune information sur son paternel, il ne sait pas quelle autre moitié le constitue. ◮ emploi : De façon non-officielle, c'est un agent de niveau 6 dans l'organisation clandestine qu'est le SHIELD. Aux yeux des civils lambdas, c'est une crapule qui a terminé au chômage, sans emploi, vivant dans un piètre appartement. ◮ statut civil : Célibataire. Quarante-ans et jamais eu l'occasion ni l'envie de signer les papiers attestant d'une union. N'a pas encore trouvé celle qu'il lui fallait, enchaînant des relations plus ou moins longues, mais aucunement basée sur un sentiment de passion. ◮ orientation sexuelle : Bisexuelle. Et nombreuses sont les personnes qui sont au courant. Il ne le cache pas et n'a jamais réellement cherché à faire de la sorte. ◮ lieu de résidence : Bronx, le quartier des malfrats. Il vit dangereusement car c'est ce qui rend son existence moins morose. ◮ traits de caractère : Obsessionnel, et ça le ronge. De l'intérieur. Âme qui dépérit, esprit qui étouffe. Emprisonné par cette dépendance maladive, par cette soumission incompréhensible. ☆ Têtu, et tout le monde le sait. Borné, il n'en fait qu'à sa tête et ce, peu importe l'avis des autres bien qu'il apprécie les consulter avant de finalement leur dire que leur point de vue est inutile et complètement insensé. Quand il a quelque chose en tête, il est rare que cette idée s'évanouisse tout simplement. ☆ Manipulateur, pour arriver aux finalités qu'il veut atteindre. Il manipule ses proches, ses collègues et pour faire ainsi il se doit d'être un... ☆ Menteur. Simulacres et fabulations, on enjolive et on invente des histoires à dormir debout mais un minimum réalistes. ☆ Malin, fin stratège. Il joue sur les mots, n'hésite pas à user de tout et n'importe quoi pour retourner une situation déplaisante en sa faveur. ☆ Impulsif. Un contrôle de soi qui laisse à désirer. Des sentiments, des ressentis, brusques et violents, qui prennent le dessus et qui sont difficilement dominés par la raison. ☆ Sociable, allant de pair avec cette attitude bavarde. Il parle, il raconte. Vérité, mensonge, qu'importe, vous le verrez toujours la bouche ouverte (pas pour gober les mouches), les lippes qui bougent. ☆ Charmeur. Un passe-temps comme un autre. Tout comme son impulsivité, il ne contrôle pas ce côté de lui-même. Une phrase d'accroche, énoncée naturellement, pour attirer aussi bien la donzelle que le mâle. ☆ Amusant, on rit avec lui et on rit de lui. On rit de sa maladresse et on rit de ses blagues et de ses anecdotes de jeune délinquant. ☆ Cynique, une caractéristique qu'il trimballe avec lui depuis toujours. Une certaine insolence dans son intonation, dans les termes choisis, un brin sardonique. ☆ Cruel, aussi bien avec les autres qu'avec lui-même. Il en fait voir de toutes les couleurs aux sous-fifres. Commentaires désobligeants, cassants et insupportables. Mais il n'hésite pas à se blâmer lorsqu'une faute lui revient. Torture mentale, rabaissement de soi. ☆ Possessif, car il n'a jamais rien eu de propre à lui-même. Alors désormais, lorsqu'il possède quelque chose aussi bien de matériel que d'immatériel, il fait en sorte d'en être le seul bénéficiaire. ☆ Jaloux, et il le montre. Parfois. Sur certains sujets sensibles, il ne peut pas se permettre de tels égarements. ☆ Soumis, mais pas à tout le monde. Il soumet normalement les autres à ses ordres. Rares sont celles qui arrivent à le plier. ☆ Protecteur, ce bon côté de lui. Celui que l'on aimerait voir se manifester plus souvent, celui qui montre que finalement, il a bien des sentiments. mutation ou pouvoir : pour les mutants et mutés uniquement. ◮ compétences : Ancien cambrioleur qui aurait pu continuer dans cette voie si on ne l'avait pas stupidement dénoncé. Agile et habile, chaque pied qu'il pose au sol peut être comparable à cette marche féline. Aucun bruit, il se veut discret. Il arrive sans que personne ne l'aperçoive, et repart de plus belle. Ni vu, ni connu. Même âgé, il manie la technologie comme si il l'avait étudié de façon scolaire. Mais il n'en est rien. Il bidouille, il touche à tout et il est doué pour ça. ◮ avatar : Nikolaj Coster-Waldau. ◮ groupe : Get your gun. ◮ crédits : addy.
 
Carbure au café. Sa boisson chaude dont il abuse, qu'il ingurgite machinalement. Habitude prise au fil des années, cette même gestuelle et ce même acheminement. Tenir la tasse, en apporter le bord jusqu'aux lippes, se délecter du liquide chaud qui lui brûle le fond de la gorge mais qui revigore son être tout entier. ◮ L'idée de se marier ne lui a jamais effleuré l'esprit. Il n'a jamais pensé à une union officielle aux yeux du gouvernement. Gérer ces relations n'est pas chose aisée, surtout au vue de la profession qu'il exerce depuis un bon nombre d'années. Il en est de même pour les enfants. Avoir les siens n'est pas quelque chose dont il se préoccupe réellement. Il considère qu'il y a déjà une grande (trop grande) partie de bambins qui ont été abandonnés et qui n'ont pas eu la chance de recevoir l'attention qu'ils méritaient. L'adoption serait quelque chose de plus censé à ses yeux. Et c'est en parti ce qu'il a fait. ◮ Enfance difficile, garnement intenable. Désagréable, impulsif et violent durant son adolescence. Des vols à répétition, des passages à tabac qu'il ne pouvait plus compter. Un quotidien morose, animé par l'adrénaline à elle seule. Toutes les conneries qu'il a pu faire, il essaie de se racheter, sûrement inconsciemment, en mettant ses compétences à contribution grâce au SHIELD. ◮ Loyauté. Quelque chose de complexe. Une notion qu'il a lui-même modélisé afin d'en faire sa propre définition. Est-il loyal ? De manière générale, on peut dire que oui. Dévoué. Déterminé. Finalité de réussite qui l'attire. Néanmoins, sa droiture qui devrait normalement se diriger vers le SHIELD, se retrouve compromise par cette chevelure enflammée. ◮ Il a une grande sœur. Avait. Défunte. Abandonnée par le monde dans lequel elle s'abandonna elle aussi. Elle les a quitté. Tous. Laissant derrière elle son frère cadet mais aussi l'enfant qu'elle avait mis au monde. Une fille totalement délaissée. Perdue dans la foule d'adultes qui l'entoure. S'accrochant aux seuls repères qu'elle possède, peu nombreux. ◮ Il n'a pas fait de grandes études prestigieuses, n'était pas le meilleur des élèves, mais s'est retrouvé à fréquenter une université de renom lorsqu'il fut assigné à la surveillance de l'intelligence par excellence. ◮ S'il était amené à rester chez lui, à ne pas se présenter aux bureaux du SHIELD, il aurait certainement une allure d'homme qui se laisse aller. L'homme mal rasé. Il aime les habits confortables, les simples jeans ainsi que les tee-shirts. Pas de coquetteries quelconques, il préfère être à l'aise. ◮ Néanmoins, il ne se sépare jamais de sa veste en cuir noir. Si vous voyez un homme avec un blouson couleur corbeau prenant soin de sa moto comme s'il prenait soin de l'enfant qu'il n'a pas vraiment, alors c'est certainement lui. ◮ Il gère mal la défaite. Ça reste coincé en travers de la gorge, ce goût amer de l'échec, cette sensation d'avoir raté. Se sentir inutile alors qu'il a donné énormément, par exemple, durant des missions aux finalités contraires à ce que l'on souhaitait. Ça reste. Graver dans son esprit, il retient surtout les côtés négatifs et ne prend pas en compte les réussites. Il n'oublie pas. Les chutes, une multitude, nombreuses. Il essaie toujours de se relever même si cela devient de plus en plus douloureux d'enchaîner les fiascos. ◮ Avant d'aller en mission, ou sur le trajet vers celle-ci, ou même durant la mission à proprement parler, il n'est pas rare de le voir avec des écouteurs. L'un qui pendouille car il a généralement une oreillette, et l'autre avec une musique de fond. Ça l'aide à se concentrer sur ce qu'il fait.

Que pensez-vous de la loi Abolition ?

Un cheminement s'étalant sur plusieurs décennies afin d'aboutir à cette Loi Abolition. Si cette histoire de télé-réalité n'avait pas eu lieu, qui sait comment le destin aurait été tracé ? Peut-être que le Registration Act n'aurait jamais existé et que les mutants, les mutés, et toutes personnes surhumaines auraient eu la chance de garder un anonymat sans  enfreindre les règles de la justice. Le terme liberté aurait encore une définition, un sens. Les chaînes qui entourent les chevilles des concernés n'auraient peut-être pas existé, peut-être pas aussi rapidement, peut-être dans un futur proche, ou tout simplement jamais. Selon lui, le Registration Act était une infamie. Se soumettre absolument au gouvernement, devoir s'agenouiller sans d'autres justes choix. Certains pensaient que l'attitude rebelle résoudrait leurs problèmes, et ils avaient raison. Seulement, il y avait un prix à payer. Celui d'une vie, de sa propre vie. Problèmes effacés, existence balayée. Tyrannie, sans merci. La Loi Abolition ? Plus souple car la liberté n'est pas totalement compromise. Les mutants et autres surhumains ont en plus de leurs capacités, le pouvoir de choisir leur vie, ce qu'ils veulent en faire, ce qu'ils souhaitent atteindre. Seul hic ? Cette surveillance constante. Mais aux États-Unis, tout le monde est surveillé, pas forcément grâce aux puces. Les caméras qui arpentent les ruelles, les rues principales, ne sont pas faites pour décorer et qui sait, peut-être qu'un mini microphone est dissimulé sous votre bureau ? Malheureusement, on n'est pas dans une société où les messe-basses et les secrets peuvent être enfouis.

Quels souvenirs avez-vous des super-héros d'antan ?

Souvenirs réels ? Il n'en a pas vraiment. A l'époque, il avait d'autres préoccupations que de relater par cœur les faits historiques qui constituaient le passé. Alors il en a entendu parler, vaguement. Sans tendre l'oreille, il pouvait percevoir les dires les autres. Des éloges, parfois. Une admiration pour certains d'entre eux, une admiration qu'ils éprouvaient pour ces figures dont les images arboraient les livres d'Histoire. Puis d'autres qui n'hésitaient pas à cracher dessus. Venin empoisonné, chaque mot choisi avec minutie pour faire comprendre leur dégoût quant aux super-héros d'autrefois. Lui, il n'a pas d'opinion particulière. Il ne les a jamais côtoyé, ne les a jamais vu de ses propres yeux. Et de ce fait, s'il se construit un jugement sur ces individus, il doit se baser sur les paroles des autres. Autres qui ont été influencés parfois négativement, parfois de manière positive. Il essaie de se créer un avis par les commentaires et les remarques, prenant aussi bien les compliments que les reproches, mixant le tout. Mais jamais vous ne l'entendrez dire que du mal ou que du bien de tel ou tel héros (et il en est de même pour les individus en général).

 

◮ prénom/pseudo : personne. ◮ âge : inconnu. ◮ comment avez-vous découvert le forum ? : mystère. ◮ qu'en pensez-vous ? : je ne pense pas. ◮ pv, scénario ou inventé ? : scénario. ◮ un dernier mot ? : dernier mot.
 
 

_________________

- A BAD DREAM. -


Dernière édition par Ilanith Birdie le Mar 16 Juin - 1:28, édité 39 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 244
arrivé(e) le : 07/06/2015
pseudo : addy.
autres comptes : charlie vanderbilt, amen de quincey.
crédits : addy (av). tumblr (gifs).
◮ points : 3


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Dim 7 Juin - 19:20

raconte-moi une histoire
everytime i look inside your eyes.



Inconscient du danger. Animé par cette colère qui ne cesse de le faire agir. Ses membres ne sont pas contrôlés par sa raison. Les sentiments règnent sur cet être,écrasent son esprit ou ce qu'il en reste. Il ne comprend pas, les autres ne le comprennent pas. Et ne cherchent pas à comprendre qui il est. Qui il a pu être, d'où il vient. On s'en fiche de son appartenance. Classe ouvrière. Bourgeoisie. De son ascendance. Femme de joie. Père inconnu. On ferme les paupières et on se contente de juger ses actes présents. Cette haine, ce dégoût. Acerbe, amer. Il ne le cache pas. Ne cherche pas à le faire. Jeunesse, crise. Poussées à l'extrême. Scélérat. Il vole aussi bien les jeunes que les personnes âgées. Il ne fait pas la différence. Égoïste. Se concentre sur sa propre personne plutôt que sur ces êtres animés autour de lui. Il ne les voit pas, ne préfère pas les apercevoir. Il oublie qu'il n'est pas seul, que chacun de ses choix a des conséquences sur ces autres. C'est plus facile de vivre en sachant que l'on ne doit rien à personne car personne ne nous entoure réellement. Mère absente depuis quelques temps. Mère qu'il a préféré abandonner, lui qui s'accrochait à elle auparavant, qui ne perdait pas espoir. Ce besoin d'amour et d'affection qui lui était et qui lui est toujours interdit. Il ne cherche plus cette attention chaleureuse, ces signes qui ne trompent pas. Il n'a jamais eu l'occasion de les apprécier, de les chérir, arraché de ceux avec qui il tentait de fonder un quelconque lien. Familles d'accueil à la pelle, une multitudes de pères et de mères, de frères et de sœurs. Mais une seule vraie sœur de sang, elle aussi placée dans une autre famille. Il ne garde pas contact avec ces individus qu'il doit supporter. Il ne peut pas, on le lui interdit. Il les perd de vue, se résigne. La réalité s'abat sur ses épaules à chaque séjour en prison juvénile, ou juvy comme on ose le dire. On ne l'aime pas. Il ne compte pas. Il est inutile. Pourtant, il continue. Cette balade incessante, ces habitudes illégales. Un chemin qu'il suit, sans regarder les carrefours qui s'offrent à lui. Il sait qu'il ne vaut pas grand chose, pour ne pas dire rien. Il se rebelle et on pense que c'est parce qu'il n'a pas eu une éducation appropriée. Ils se trompent. Tous. Malgré les bagarres, les disputes, les violences qui sont gravées sur son corps et sur son âme, causées par sa propre génitrice, le comportement qu'il arbore n'a rien à voir avec l'éducation. Il veut se faire remarquer. Des tentatives, vaines. « Je suis là. Voyez-moi comme moi j'essaie de vous voir. » Des appels à l'aide que personne n'entendait. Baisse-t-il les bras ? Il essaie de ne pas le faire. Il essaie d'éviter la prison pour adolescents, bien que le gouvernement doit posséder un dossier bien fourni sur le personnage qu'il est. Il se fait discret. Il apprend à être minutieux, à ne pas laisser des traces pouvant mener, remonter à lui. Il veut vivre librement mais il ne peut pas car il n'en n'a pas les moyens. Il n'a pas l'argent, car il n'a pas les connaissances. Il fait comme il peut pour survivre. Avec les moyens du bord, qui sont, admettons-le, ridicules.

A-t-il déjà rêvé de devenir quelqu'un de respecté ? De respectable ? Sa mère la catin. Son père l'inconnu, qui a certainement filé dès lors que la grande sœur fut mise au monde. Ou même bien avant, quand la donzelle avait ce ventre qui s'arrondissait. Même les animaux savaient mieux se comporter. Même eux restaient en compagnie de la femelle, l'idée de la laisser ne leur effleurant aucunement l'esprit. L'homme, lui, avait été doté d'un moyen de réflexion et d'un libre-arbitre trop développé. Fuir les responsabilités, chose aisée mais ignoble pour ceux qui doivent en subir les contrecoups. C'est certainement pour cela que sa famille a tourné ainsi. Que sa génitrice était souillé dans son entièreté. Il n'a jamais eu connaissance de la profession qu'elle exerçait auparavant, sa sœur et lui sachant très bien qu'elle n'a pas toujours été une prostitué. Ils en sont convaincus. Ils y croient dur comme fer. Elle s'appelle Luvia. S'appelait. L'aînée. D'un blond intense, chevelure soyeuse, peau de porcelaine. On pouvait croire que la briser était simple, mais derrière  ce teint de poupée se cachait un individu d'un tempérament exceptionnel. Elle l'avait recueilli lorsqu'il eut vingt-et-un. Majorité américaine. Adieu les familles d'accueil, adieu les prisons pour gamins troublés. Il pouvait faire ce qu'il voulait. Mener ses pas comme bon lui semblait, l'amenant sur le pallier de son aînée. Un pilier dans sa vie. Un édifice, une base qui le maintenait hors de l'eau, hors d'une noyade. Fatalité. On en a voulu autrement et c'est en donnant la vie que la sienne fut arrachée. Elle n'était pas mariée, mais elle avait commencé à organiser l'événement. L'homme qui devait partager sa vie n'était autre que le meilleur ami d'Ilanith, celui avec qui il n'a jamais perdu contact, même avec les nombreux changements de familles d'accueil. Ilanith et lui s'étaient rencontrés en juvy. Il sortit plus rapidement, s'engagea dans l'armée, au service du gouvernement car il le souhaitait (était obligé, peut-être ?). La Loi. Registration Act. Servir le gouvernement. Des liens évidents. Elle avait vingt-cinq ans. Ilanith n'en avait que vingt-trois, n'avait rien d'un adulte mis à part l'âge. Et il dérapa, après quelques mois de souffrance dissimulée. Commettre des délits à plus haute échelle, des cambriolages réfléchis des dizaines de fois avant de mettre ses plans et ses stratégies en action.


« LUVIA ! » C'est une voix rauque qui résonne entre les murs du salon. L'individu s'impatiente, s'entremêle les bras en voulant mettre sa veste noire sur le dos. Il ronchonne, il marmonne des remarques pour lui-même. Derrière, on entend des bruits de pas qui dévalent les escaliers. Grincements sur grincements, son qui dérange mais aucun commentaire à ce sujet-là. Il s'est promis de fixer les escaliers, de les remettre à neuf. Un jour. C'est ce qu'il lui a dit. Mais il ne peut malheureusement pas tenir cette parole. Ils ne peuvent plus vivre ici. Ils ne peuvent plus se permettre un tel luxe car il ne gagne pas assez. Les rentrées d'argent sont faibles, si faibles qu'il se prive. Il arrête de conduire sa bécane pour économiser le prix de l'essence qui monte, et en profite pour acheter des babioles à la gamine. Cinq petites années qui constituent son existence. Un an qu'elle est avec son oncle. Sullivan a été tué par des pourritures du HAMMER. Ce n'était qu'un mutant, qu'ils disaient. Cette haine inexpliquée qu'ils ressentaient pour ceux qui possédaient des dons. Cette amertume, cette âpreté qui s'installe lorsqu'on mentionne l'organisation gouvernementale. Cette envie de vendetta contre celui qui a tiré sur la gâchette. Cette petite qui se poste devant lui, une peluche dans une main, le pouce entre ses lèvres. Il met ses chaussures en levant doucement les yeux vers la silhouette d'enfant, le sourire étirant ses lèvres de part et d'autre. « Aujourd'hui, c'est Melissandre qui va s'occuper de toi. » Il lit la déception sur le visage de l'enfant, mais il ne peut rien y faire. Il ne peut pas se payer une baby-sitter digne de ce nom. Et après tout, elle n'est pas si machiavélique, non ? Avant même qu'elle puisse faire un commentaire comme elle a l'habitude de le faire lorsqu'il lui annonce que c'est une collègue à lui qui va la garder, la sonnette de la maison se fait entendre. Ponctualité, comme toujours. Une caractéristique du spécimen qui va, pendant une journée encore, prendre l'enfant sous son aile. Melissandre n'est pas méchante. Elle est simplement très axée sur les règles, et lorsqu'elle en pose, elle considère que chacun doit s'y tenir. Plus jeune qu'Ilanith de seulement deux ans et maintenant âgée de vingt-cinq ans, elle a eu l'opportunité d'intégrer le SHIELD dès son adolescence. Quelque chose de familial, lui a-t-elle précisé dès lors qu'ils se sont rencontrés. C'est sa partenaire, celle avec qui il doit faire ses missions. Si au départ, l'entente s'avérait impossible selon eux, un lien amicalement fort s'est tissé alors que les différences entre eux sont indénombrables.

Après le décès de sa sœur, il dévia. Il se fit prendre. Arrêté par les forces de l'ordre alors qu'il n'avait que vingt-quatre ans, il fut envoyé au pénitencier de Huntsville (Texas). L'une de ses rares connaissances l'avait dénoncé bêtement. Un mot de trop, dérapage de la conversation, on remonta jusqu'à lui sans trop de difficultés et avec les antécédents judiciaires qui agrémentaient son dossier, les policiers n'avaient pas besoin de regarder ailleurs. Tous les éléments étaient contre lui. C'était lui, le coupable, un point c'est tout. Il aurait dû croupir dans une cellule, encerclé par des barreaux dont il ne pouvait s'échapper. Mais apparemment, ses compétences et ses précédents coups avaient été repérés. Par qui ? Il ne savait pas. Il n'en avait aucune idée et cela ne lui importait que très peu étant donné qu'il fut rapidement libéré des chaînes qui l'emprisonnaient. Instantanément, il dût se mettre au service de cette organisation que tout le monde pensait disparu. Le SHIELD. Protection des mutants, protection de la population dans le cas général. Surveillance rapprochée comptait aussi dans les compétences de la maison. Et il n'avait pas été assigné à n'importe quel individu, si bien qu'il se retrouvait parfois dans l'embarras face à cette enfant au Q.I bien trop élevé pour l'adulte qu'il était. Intérieurement, il devait se l'avouer. Il avait une pointe d'admiration pour l'adolescente. Sherli, qu'on l'appelait, à défaut de l'appeler par son réel prénom. Elle était perspicace, ne se laissait pas manier par n'importe qui et semblait pouvoir lire en chacun grâce à des calculs mathématiques qu'elle effectuait sans cesse dans l'encéphale bien trop développée pour son âge.

Sherli, Sherli, Sherli. Un prénom qui résonne dans l'esprit de l'homme. Une admiration qui lui voue. Une dévotion. Corps et âme. Il avait simplement été assigné à sa protection, à un certain rapprochement afin de l'intéresser, d'attirer le regard de la rousse vers le SHIELD. Mission réussie. Un rapprochement professionnel qui se transforma en un attrait personnel (et normalement prohibé) après quelques temps. Était-ce une relation saine ? Absolument pas. Il en avait conscience, mais parfois, c'est bien trop complexe d'aller à l'encontre de ce que l'on souhaite pourtant entreprendre. Des sentiments. Dire non au cœur et aux convictions. Il se retenait. Comme il le pouvait. Baiser volé dans l'inconscience. Relation entretenue secrètement. Départ impromptu. Mais une allégeance toujours aussi ancrée. Et qui le sera toujours malgré les différents camps dans lesquels ils se trouvent.
 

_________________

- A BAD DREAM. -


Dernière édition par Ilanith Birdie le Mar 16 Juin - 1:27, édité 35 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 428
arrivé(e) le : 08/05/2015
pseudo : .rawr (wendy)
autres comptes : valentino.
crédits : rose red (av.) alaska (sign.)
◮ points : 88
WRONG SIDE OF HEAVEN


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Dim 7 Juin - 19:30

tu vas faire une heureuse
bienvenue parmi nous I love you

_________________
UNHOLY
CONFESSIONS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

messages : 371
arrivé(e) le : 10/05/2015
pseudo : ODISTOLE
crédits : .
◮ points : 65
HEAR ME, FEAR ME


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Dim 7 Juin - 20:19

Ce choix
Bienvenue avec le beau Nikolaj
Bon courage pour ta fiche!

_________________

DAMAGE CONTROL

Avoir la conscience d'une longue agonie, c'est arracher l'expérience individuelle à son cadre naïf pour en démasquer la nullité et l'insignifiance, s'attaquer aux racines irrationnelles de la vie elle-même. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 541
arrivé(e) le : 25/05/2015
pseudo : Texas-Flood
crédits : heisbrettdalton - Beylin (signa)
◮ points : 395
OPEN YOUR EYES AND SEE.


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Dim 7 Juin - 20:27

Bienvenuue par ici

Bon courage pour la rédaction de ta fichette ! Visiblement c'est sûr tu vas faire une heureuse

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 3057
arrivé(e) le : 08/04/2015
pseudo : nagron.
autres comptes : alekseï mogilevich.
crédits : (c) lannisters (avatar) ; exception (signa) ; tumblr (gifs)
◮ points : 769
chaos lives in everything


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Dim 7 Juin - 20:40


Ce super choix de scénario.
Bienvenue parmi-nous et bonne chance pour ta fiche. Si tu as des questions, n'hésite pas à t'adresser au staff.

_________________

- I've got blood. I've got blood on my name. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 1084
arrivé(e) le : 15/05/2015
pseudo : Nemo;
autres comptes : Tya Harper.
crédits : Blondie (ava) && tumblr (gifs)
◮ points : 391


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Dim 7 Juin - 21:01

*dead*

_________________

    good old fashioned villain.
    Imagination is more important than knowledge. Knowledge is limited. Imagination encircles the world. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 65
arrivé(e) le : 19/05/2015
autres comptes : /
crédits : Azrael
◮ points : 121


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Dim 7 Juin - 21:35

Bienvenue, bon courage pour ta fiche !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 985
arrivé(e) le : 31/12/2013
pseudo : FAUSHTINE. (Claude)
autres comptes : Un vilain.
crédits : addy. (avatars) ; tumblr (gifs) ; lizzou (signature).
◮ points : 416
you're acting so fearfully


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Dim 7 Juin - 21:36

Oh. Mon. Dieu.
Quel excellent choix de scénario et d'avatar. Bienvenue et bon courage pour la rédaction de ta fiche.

_________________
i will keep quiet you won’t even know i’m here;
You won’t suspect a thing, You won’t see me in the mirror But I crept into your heart. You can’t make me disappear. Till I make you. You’ll never know what hit you, Won’t see me closing in. I’m gonna make you suffer. This hell you put me in. i'm the devil within.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 81
arrivé(e) le : 21/05/2015
pseudo : Carcosa.
autres comptes : //
crédits : Odistole.
◮ points : 362


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Lun 8 Juin - 14:29

le scénario le notre sherli nationale. (et puis cet avatar)
bienvenue par ici

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 244
arrivé(e) le : 07/06/2015
pseudo : addy.
autres comptes : charlie vanderbilt, amen de quincey.
crédits : addy (av). tumblr (gifs).
◮ points : 3


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Lun 8 Juin - 16:21

popopo    merci à vous

_________________

- A BAD DREAM. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 261
arrivé(e) le : 02/01/2014
pseudo : orene
crédits : shiya
◮ points : 238
wearing our vintage misery


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Lun 8 Juin - 23:17

c'est mal de rendre sherli heureuse

bienvenue

_________________

ain't no rest for the wicked
I'm dirty, mean and mighty unclean i'm a wanted man, public enemy number one so lock up your back door and run for your life, the man is back in town so don't you mess me 'round
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 244
arrivé(e) le : 07/06/2015
pseudo : addy.
autres comptes : charlie vanderbilt, amen de quincey.
crédits : addy (av). tumblr (gifs).
◮ points : 3


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Mer 10 Juin - 2:13

et en quoi c'est mal ?
merci charlie    

_________________

- A BAD DREAM. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 45
arrivé(e) le : 03/06/2015
pseudo : crows.
crédits : CryingToYourHeart
◮ points : 14


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Mer 10 Juin - 2:23

Nikolaj feaiwjnfeauwjnfaiwefnawgf
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 244
arrivé(e) le : 07/06/2015
pseudo : addy.
autres comptes : charlie vanderbilt, amen de quincey.
crédits : addy (av). tumblr (gifs).
◮ points : 3


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Mer 10 Juin - 12:36

c'est que je fais de l'effet dîtes donc  
merci isaac  

_________________

- A BAD DREAM. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 83
arrivé(e) le : 20/05/2015
pseudo : Freaky P.
crédits : northern lights; the 6; fair game
◮ points : 52
Do, or do not. There is no Try


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Ven 12 Juin - 19:46

Bienvenuuuue et bon courage pour ta fiche !

_________________
So it goes.
empire had the better ending. i mean, luke gets his hand cut off, finds out vader's his father, han gets frozen and taken away by boba fett. it ends on such a down note. i mean, that's what life is, a series of down endings. all jedi had was a bunch of muppets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 244
arrivé(e) le : 07/06/2015
pseudo : addy.
autres comptes : charlie vanderbilt, amen de quincey.
crédits : addy (av). tumblr (gifs).
◮ points : 3


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Sam 13 Juin - 21:01

merci beaucoup némésis I love you

_________________

- A BAD DREAM. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 1084
arrivé(e) le : 15/05/2015
pseudo : Nemo;
autres comptes : Tya Harper.
crédits : Blondie (ava) && tumblr (gifs)
◮ points : 391


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Mar 16 Juin - 3:24

T'écris tellement bien que j'ai l'impression de ne pas te mériter *out*
Oui oui je donne donc totalement mon approbation (quoi? ouais personne a demandé mais quand même ><), tout est parfait, maintenant je vais aller me pendre pour essayer d'oublier mon imperfection face à cette perfection parfaite  *out*

_________________

    good old fashioned villain.
    Imagination is more important than knowledge. Knowledge is limited. Imagination encircles the world. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 3057
arrivé(e) le : 08/04/2015
pseudo : nagron.
autres comptes : alekseï mogilevich.
crédits : (c) lannisters (avatar) ; exception (signa) ; tumblr (gifs)
◮ points : 769
chaos lives in everything


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Mar 16 Juin - 10:43

validation



Pareil que Sherli, t'écris toujours aussi bien. Je n'ai rien à redire, c'est parfait. Amuse-toi bien avec ton troisième compte. Sale folle.  


◮ Devine quoi, tu es validé. Sérieusement. Maintenant que cette dure étape qu'est la fiche de la présentation est passée, tu dois t'offrir corps et âme au staff tu peux d'ores et déjà aller recenser ton avatar juste ici.

◮ N'oublie pas non plus d'aller recenser ton métier ainsi que ton pouvoir si tu es un mutant. Ensuite, passe donc faire un tour pour créer ta fiche de lien juste ici ainsi que ta fiche de topic par .

◮ Et pour finir, n'hésite pas à te rendre sur la CB si ce n'est déjà fait. Promis, on ne mord pas (totalement) ! De plus, tout le staff espère que tu te plairas sur le forum. Maintenant file donc rp, flooder, bref : t'amuser.
 

_________________

- I've got blood. I've got blood on my name. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 244
arrivé(e) le : 07/06/2015
pseudo : addy.
autres comptes : charlie vanderbilt, amen de quincey.
crédits : addy (av). tumblr (gifs).
◮ points : 3


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal. Mar 16 Juin - 11:18

Genre des compliments, ça y est j'suis toute chose, j'suis toute émoustillée omg    Arrow Merci mes petits, merci.   Sherli, prépare toi à me supporter sous cette forme            
j'suis pas folle d'abord è_é.

_________________

- A BAD DREAM. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (ilanith) ☆ act of betrayal.

Revenir en haut Aller en bas

(ilanith) ☆ act of betrayal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The Horus Heresy: Betrayal at Calth
» ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans
» POPPY ϟ In the end, betrayal is the only truth that sticks
» (M/FAMILY) Harvey Newton Haydon • the worst betrayal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
like a freakshow ::  :: ARCHIVES DE LAF 1.0 :: fiches de présentation-