Partagez|

Freyja Northwood | Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
messages : 719
arrivé(e) le : 23/05/2015
crédits : © undercover (ava) okinnel (code sign) + Alaska (icon)
◮ points : 77
All that was me is gone


MessageSujet: Freyja Northwood | Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit Sam 23 Mai - 12:21

Freyja Northwood
I am done with my graceless heart
◮ surnom : Frey, ce n'est pas vraiment un surnom, juste le diminutif de son nom complet: Freyja ◮ âge : 27 ans ◮ origines : Lettonienne/suédoise de par sa mère, anglaise de par son père. Elle même est née en Lettonie, mais possède la nationalité américaine. ◮ emploi : Officiellement  Photographe Freelance pour des journaux en tout genre, ce qui est plutôt pratique quand on sait qu'officieusement mademoiselle travaille depuis quelques mois pour le Shield comme Experte en Informatique. ◮ statut civil : Autre... célibataire... malgré le fait qu'elle ait bien conscience d'être une véritable tentation pour tous les hommes et étant diablement torride au point de faire fondre un iceberg juste en le regardant, elle n'a toujours pas trouvé chaussure à son pied. Ce n'est pas qu'elle ne cherche pas à se caser, mais elle a d'autres préoccupations en tête et elle a plutôt du mal à faire suffisamment confiance à un homme pour rester durablement avec l'un d'entre eux.   ◮ orientation sexuelle : Hétéro, elle aurait préféré aimer les femmes, elle pense que ça aurait été plus sympa, mais elle pourrait baver devant un homme pendant des heures entières sans en éprouver la moindre honte. ◮ lieu de résidence : Bien qu'elle ait grandit dans le Bronx, Frey habite désormais à Brooklyn dans un petit appartement assez simple, mais confortable à ses yeux. ◮ traits de caractère : Rusée. Franche. Joviale. Têtue. Extravertie. Immature (d'apparence). Fêtarde. Loyale. Secrète. Dépensière. Curieuse. Brisée. Observatrice. Méfiante. Pro de l'informatique. Légèrement Superstitieuse. Sarcastique. Bordélique. Impulsive. Ouverte. ◮ mutation ou pouvoir : Frey peut se glisser derrière vos yeux. En effet la petite demoiselle à la capacité de voir à travers les yeux d'une personne de son choix. Ce n'est pas un don qu'elle maîtrise complètement, car autant elle arrive à se concentrer sur quelqu'un pour voir ce qu'il voit, autant il lui arrive d'être "propulsée" dans la tête de certain sans le vouloir. Ce genre d'incident lui arrive régulièrement dans son sommeil depuis qu'elle est toute petite et parfois cela lui arrive quand elle est éveillée et que quelqu'un se trouve dans un état d'esprit particulièrement inhabituel, comme lors d'acte violent, d’événements marquants ou autre circonstance du même acabit qui pourrait mettre son hôte dans une situation émotionnellement intense. Tout récemment, alors qu'elle dormait elle a eu la sensation d'avoir fait bouger par sa propre volonté la personne qu'elle "habitait". Elle n'en est pas certaine et à vrais dire, elle préfère se dire qu'elle a dû simplement imaginer que cela s'est produit, parce que ça voudrait dire que son pouvoir va au-de-là de ce qu'elle pensait, qu'elle est capable de prendre possession des gens et ça c'est vraiment trop flippant. ◮ compétences : Frey met ses pouvoirs au service du S.H.I.E.L.D lorsque cela le lui est demandé, en dehors de ça elle est douée pour arnaquer, mentir, voler, tricher, mais ses talents incontestables en informatique sont plus utiles à ce qu'elle a cru comprendre. Elle se contente donc de rester les yeux rivés sur ses écrans pour le bien de son organisation. Il faut dire que niveau compétences physiques elle n'a pas le talent de ceux qu'elle peut croiser parmi les membres du S.H.I.E.L.D. Elle prend des leçons pour le combat au corps à corps, pour essayer de pouvoir se défendre un minimum, elle apprend plutôt vite, même si elle ne s'en rend pas compte. En revanche, elle s'en sort vraiment très bien avec des armes blanches, le maniement du katana lui semble inné et le lancer de couteau n'a pas de secret pour elle... par contre il ne faut ABSOLUMENT pas lui donner d'arme à feu, la première (et dernière fois) qu'elle a essayé de se servir de ce type d'arme, celui qui tentait de lui apprendre s'est retrouvé avec une balle dans le pied... alors qu'il était derrière elle... ◮ avatar : Ksenia Solo ◮ groupe : get your gun ◮ crédits : BURNING.DESIRE et Ilyria
   
Elle porte régulièrement des perruques, juste pour le plaisir. ◮ Elle déteste ranger, chez elle c'est un vrai labyrinthe de bazars en tout genre ◮ Elle tient vraiment super bien l'alcool, c'est limite un super pouvoir de plus! ◮ Parfois lorsqu'elle se réveille ou qu'elle vient d'utiliser son pouvoir (le vrai XD), il lui faut quelques instants pour se souvenir qui elle est et où elle est. C'est plus ou moins longs et elle ne sait pas pourquoi ça se produit parfois et pas d'autres, ce qu'elle sait, en revanche, c'est que ça a tendance à être de plus en plus fréquent et long. ◮ Elle aime aider les gens, les écouter, les conseiller même, quand elle peut, mais elle ne parle jamais de ses problèmes, elle se contente de rester la jeune femme pétillante qu'elle est toujours ◮ Ses repas quotidiens sont composés de pizzas, de chips, de bonbons et de vodka (oui c'est une sorte d’aliment...)  ◮ Elle a une mémoire photographique hyper-développée, ce qui est plutôt pratique étant donné son don, mais qui lui a surtout servit pour arnaquer et voler à sa guise quand elle en avait besoin (chose qu'elle ne fait plus maintenant... enfin... elle pique parfois des trucs, mais pas grand chose) ◮ Bien que ça ne se devine absolument pas deux secondes quand on la regarde, elle est fan de ballet. Elle n'a jamais rêvé de devenir danseuse ou quoi, c'est en fait dû à sa mère qui avait, un temps, fait parti d'un corps de ballet quand elle était jeune. ◮ Elle collectionne les cartes de Tarot. Sa Grand-mère se faisait payer pour "lire l'avenir" aux gens avec des cartes de Tarot. Chose vraiment drôle quand on sait qu'elle se contentait de leur mentir alors qu'elle possédait un réel don de voyance (bien qu'assez particulier, car elle ne voyait que la manière dont allait décéder les gens). ◮ Elle parle Letton, Russe, Anglais et a quelques notions de Français. ◮ Elle a une puce comme les autres mutants, enfin comme la plupart du moins. Elle déteste ça, mais ce n'est pas comme si on lui avait vraiment demandé son avis à l'époque...

Que pensez-vous de la loi Abolition ?

Cette loi la rend folle, franchement empêcher ceux qui en sont capables de venir en aide aux autres c'est juste aberrant. Faire une liste, une LISTE de ceux qui sont différents c'est aussi répugnant que du racisme et qu'on ne vienne pas lui casser les pieds avec des histoires comme quoi c'est une question de sécurité et toutes autres excuses bidons qui pourraient chercher à justifier qu'on surveille les gens dit "mutants". Est-ce que quelqu'un surveille aussi tous les êtres humains lambda qui possèdent des armes chez eux? Non! Pourtant, ils sont tout autant capables de faire le mal autour d'eux, voir même plus que certains mutants qui n'ont des pouvoirs que passifs... Elle a bien conscience que certains mutants/mutés ont des capacités qui dépassent l'entendement et qui pourraient causer des dégâts en masse comme ça a déjà été le cas, mais elle ne pense pas qu'il faille juger tout un peuple sur les actes d'une minorité, car il s'agissait alors bien de cela à l'époque comme aujourd'hui.

Quels souvenirs avez-vous des super-héros d'antan ?

Quand elle était petite, elle et les enfants de son quartiers aimaient s'amuser à imiter des supers héros combattants des supers vilains. Leurs parents n'aimaient pas beaucoup ça, mais le pire c'était sans doute la grand-mère de Frey qui n'avait de cesse de lui répéter qu'à force de jouer avec le feu elle allait finir par s'attirer des ennuis. Il n'empêche que même en grandissant Frey a continué à s'intéresser à tous ses héros, elle avait bien conscience que tout n'était pas rose dans ce qu'on disait d'eux, bien au contraire et qu'ils n'avaient pas fait que du bien autour d'eux, mais pour elle, ils n'avaient rien à se reprocher, ils avaient agi comme ils avaient pu. Tout le monde ne voit plus que la partie sombre de l'histoire et oublie volontairement tout le bien qu'ils ont fait autour d'eux. Comme si ça n'avait pas compté, comme si c'était normal. Alors que non, ça n'était pas normal, ils n'avaient aucune obligation d'agir comme ils l'avaient fait, mais ils l'avaient fait quand même parce que c'était la bonne chose à faire, pas parce que c'était normal. D'autres n'auraient et n'ont d'ailleurs, jamais bougé le petit doigt pour venir en aide à qui que ce soit alors qu'ils auraient pu. Enfin, comme on dit: des héros on ne retient que les erreurs.


◮ prénom/pseudo : Eleazar. ◮ âge : 2........5 ans  Arrow ◮ comment avez-vous découvert le forum ? : Sur Bazzart. ◮ qu'en pensez-vous ? : I'm in loooooove. ◮ pv, scénario ou inventé ? : inventée. ◮ un dernier mot ? : BOUYACHAKA

_________________
REGRETS   COLLECT   LIKE   OLD   FRIENDS


Dernière édition par Frey Northwood le Sam 23 Mai - 20:34, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 719
arrivé(e) le : 23/05/2015
crédits : © undercover (ava) okinnel (code sign) + Alaska (icon)
◮ points : 77
All that was me is gone


MessageSujet: Re: Freyja Northwood | Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit Sam 23 Mai - 12:21

I like to keep my issues drawn
it's always darkest before the dawn



Son cœur bat à tout rompre, elle a les oreilles qui siffle ça l’a fait grimacer. Que s’est-il passé ? Elle met quelques instants à se souvenir, puis la panique se lit dans ses yeux. Elle regarde à droite et à gauche, cherchant quelque chose ou quelqu’un du regard, mais tout ce qu’elle voit n’est que débris et désolation. Les premiers cris de lamentations et les pleures se font entendre. Cela faisait longtemps que ce n’était pas arrivée et part longtemps elle entendait quelques semaines. Elle se lève avec toute la difficulté du monde. Elle est couverte d’écorchures, de poussières, de gravas et son épaule lui fait terriblement mal. Elle ouvre la bouche comme  pour dire quelque chose, mais aucun son n’en sort, du moins elle n’entend rien. Elle avance tant bien que mal, escaladant les débris avec ses petites jambes d’enfant. Elle regarde par terre. Est-ce qu’ils sont là ? Est-ce qu’ils sont là dessous ? Elle a envie de pleurer, mais elle se retient parce qu’elle n’arrive pas à y croire. Ce n’est tout simplement pas pensable. Ils doivent être quelque part, il faut qu’elle cherche, c’est tout. Pourtant il y a quelques instants encore, ils étaient à ses côtés, sa mère lui tenait la main. Autour d’elle des gens commencent à arriver et à chercher ceux qui peuvent se trouver sous les décombres. Plus rien ne lui semble familier alors qu’elle habite là depuis sa naissance. Cela fait des années maintenant que des groupes armés venant de pays voisins cherchent à mettre la main sur son pays, elle le sait, on le lui avait dit, elle devait le savoir pour son propre bien. Son pays était en train de mourir, les gens partaient et les enfants se faisaient de plus en plus rares. Alors les charognes cherchaient à prendre possession de se bout de terre en perdition. Elle se stoppa d’un coup, son regard figé sur un point. Un minuscule petit point aussi bleu qu’un ciel d’été. Elle s’en approcha, la respiration devenant haletante. C’était bien ce qu’elle pensait, une des chaussures de sa mère. Son père se moquait toujours des chaussures hyper voyantes de sa mère. Ici les femmes n’étaient pas du genre à porter des couleurs de ce genre, surtout pas aux pieds, mais sa mère avait ce petit côté exubérant qui faisait son charme. Tenant la chaussure dans sa main, elle s’assit sur le monceau de débris à côté de l’endroit où elle l’avait trouvé et resta là, bien sagement. Au bout de quelques heures, une femme qui habitait dans son village l’a vit assise là et vint à elle. Elle lui demande si elle va bien, mais elle connait déjà la réponse. Elle essaye de la faire se lever, mais l’enfant refuse en proclamant qu’elle attend sa mère, qu’elle ne va pas tarder, elle est bien obligée de revenir car il lui manque une chaussure. La femme ne sait pas quoi répondre, elle la soulève de force, lui arrachant un cri de douleur. Son épaule lui fait encore plus mal. On l’emmène dans ce qui fait office d’hôpital là où elle vit. Ce n’est pas bien grand, pas bien propre, mais ça leur avait toujours suffit. Elle veut retourner attendre sa mère et se plaint qu’elle ne pourra pas la retrouver ici, mais personne ne l’écoute et tout le monde s’affaire autour d’elle pour s’occuper du bout de métal qui est logé dans son épaule. Ça ne lui laissera pas une jolie cicatrice, mais si elle survit aux infections se sera déjà un miracle en soit.

*

C’est la fin. On l’a foutu dans un avion et elle n’a rien à dire. Ses parents sont morts, tous les deux. Elle quitte son pays, elle quitte son continent. Elle va rejoindre sa grand-mère, la seule personne qu’il lui reste en ce monde. Elle a peur. Ses mains sont moites, c’est la première fois qu’elle prend l’avion. Elle ne sait même pas parler anglais. Elle regarde les passagers autour d’elle, cherchant à se tranquilliser, mais ça ne marche pas. Là où elle va elle ne connaît personne, elle n’a même jamais rencontré sa grand-mère. Elle va devoir recommencer une nouvelle vie, loin de tout ce qu’elle a jamais connu. Ce pays n’aura rien à voir avec le sien, elle le sait, c’est ce qui rend la chose encore plus effrayante. Elle a eu sa grand-mère au téléphone avant de monter dans l’avion, elle a cherché à la consoler comme elle pouvait. Elle lui a parlé de toutes les choses supers qui l’attendaient ici. Son angoisse était pourtant toujours là. Une hôtesse vient la voir et l’aide à boucler sa ceinture. Elle est belle, c’est tout ce à quoi l’enfant arrive alors à penser. Elle lui parle gentiment et a les mots justes pour la détendre. Elle promet de revenir la voir régulièrement et parvient à la faire sourire, chose qui n’était pas arrivée depuis la mort de ses parents, puis elle la quitte. Le décollage lui fait bondir le cœur et elle ose à peine regarder par le hublot. La peur laisse place à un sentiment d’excitation et elle se met finalement à regarder, à scruter les cieux et la terre qui s’éloigne. Sa terre. Elle a un petit pincement au cœur. Elle sait au fond d’elle qu’elle ne reviendra jamais, que ce soit une bonne ou une mauvaise chose, peu importe, c’était tout son passé dont elle s’éloignait à jamais. Elle pose son front contre la surface glacée qui la sépare de chez elle et ferme les yeux en pensant à ses parents.

*

Elle se réveille en sueur et se redresse dans son lit. Les yeux exorbités, elle regarde ses mains. Elle les frotte comme pour en ôter quelque chose, mais il n’y a rien. Pourquoi il n’y a plus rien? Elle regarde autour d’elle et cherche des réponses. Elle se trouve dans la petite chambre new yorkaise qu’elle occupe chez sa grand-mère depuis près de deux ans maintenant. Une femme aux cheveux d’un gris argenté entre dans la pièce, allume la lumière et vient s’asseoir en vitesse à ses côtés. Elle lui prend les mains comme pour la calmer. La petite la regarde, au bord des larmes, elle est terrifiée. Elle doit se calmer, respirer c’est ce que la vieille femme lui répète en la berçant à présent dans ses bras. Ce n’est rien... non ce n’est pas rien, elle le sait. Toutes les deux le savent. Ce ne sont pas des cauchemars qui la tirent du sommeil en panique. Tout ce qu’elle voit est bien réelle et c’est ça qui la terrifie. Depuis son arrivée dans ce pays, elle a commencé à faire très souvent ce genre de « rêves » comme elle le pensait avant. Au départ, sa grand-mère pensait qu’il s’agissait des retombés de ce qui lui était arrivée. Puis, elles ont découvert la triste vérité : tout ce qu’elle voyait se produisait réellement. Ce n’était pas de la voyance, comme on aurait pu le penser au vu des pouvoirs de sa grand-mère, cela elles le comprirent rapidement. Elle voyait en direct ce que voyait certaines personnes et la plupart du temps ça n’avait rien de bien tendre. Lentement elle se détache de l’étreinte, plongeant son regard dans celui de son aînée, perdue. Elle demande où elle se trouve et qui est cette femme. Elle parle dans sa langue maternelle. Perplexe un instant, la vieille femme finit par lui répondre, sentant la peur monter en elle. Elle ne comprend pas ce qui arrive à sa petite fille. Peut-être est-ce son pouvoir qui la trouble au point de lui faire perdre la mémoire. Elle serre les dents, elle espère que ce n’est que temporaire, elle ne veut pas que sa petite fille perde complètement la tête. Au bout de quelques minutes, continuant à répondre aux questions de l’enfant, celle-ci semble retrouver la mémoire. Elle surprend sa grand-mère en l’enlaçant d’un coup, la renversant presque au passage sur son lit.

*

Comment elle se retrouvait ici et pas au fond d’une benne ou de l’océan, bouffée par les poissons ? Elle n’en avait pas la moindre idée ! Alors qu’elle s’était amusée à pirater quelques organismes sans jamais se faire piquer, voilà qu’un petit malin (qu’elle s’est promise de trouver et de rayer de la surface de la terre pour avoir commis ce sacrilège) avait réussi l’improbable : la trouver... Elle pensait qu’une organisation comme celle-là se contenterait de la réduire au silence de manière définitive pour le bien de la préservation du secret de leur existence... résurrection... truc top secret... bref !  On lui avait au contraire fait une proposition qui ne se refuse pas : rejoindre la dite organisation. Au début, elle avait vraiiiiiment cru à une blague. Nan, parce que franchement, elle, bosser pour le S.H.I.E.L.D c’était juste le truc le plus grotesque qu’elle ait jamais entendu. Pourtant, elle est bien là, dans une base secrète du S.H.I.E.L.D à pianoter sur son clavier pour leur compte. Elle pense, à raison, que ce qui l’a probablement sauvé de l’anéantissement, c’est le fait qu’elle soit mutante. Elle a d’ailleurs également mis au service du groupe son pouvoir. Pour le peu qu’elle pense servir à quelque chose, autant qu’elle essaye de le faire entièrement.
 

_________________
REGRETS   COLLECT   LIKE   OLD   FRIENDS


Dernière édition par Frey Northwood le Sam 23 Mai - 15:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 428
arrivé(e) le : 08/05/2015
pseudo : .rawr (wendy)
autres comptes : valentino.
crédits : rose red (av.) alaska (sign.)
◮ points : 88
WRONG SIDE OF HEAVEN


MessageSujet: Re: Freyja Northwood | Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit Sam 23 Mai - 12:52

bienvenue parmi nous I love you

_________________
UNHOLY
CONFESSIONS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 719
arrivé(e) le : 23/05/2015
crédits : © undercover (ava) okinnel (code sign) + Alaska (icon)
◮ points : 77
All that was me is gone


MessageSujet: Re: Freyja Northwood | Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit Sam 23 Mai - 13:10

Merci!

_________________
REGRETS   COLLECT   LIKE   OLD   FRIENDS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 123
arrivé(e) le : 18/05/2015
pseudo : algophobia_
autres comptes : x
crédits : seashell (avatar).
◮ points : 40
what's wrong with a little chaos ?


MessageSujet: Re: Freyja Northwood | Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit Sam 23 Mai - 14:03

Bienvenue par ici !
Ksenia est un excellent choix

_________________
I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. But I still haven't found what I'm looking for.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Freyja Northwood | Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit Sam 23 Mai - 14:04

OMG. Tu es trop belle. Je t'aime. Je vais te faire des bébés. Et pour une fois que j'aime quelqu'un dans le même camp que moi
J'aime trop cet avatar, j'aime ce que tu en as fait ** Je viendrais très très certainement te harceler pour un lien !!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
messages : 719
arrivé(e) le : 23/05/2015
crédits : © undercover (ava) okinnel (code sign) + Alaska (icon)
◮ points : 77
All that was me is gone


MessageSujet: Re: Freyja Northwood | Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit Sam 23 Mai - 15:02

Merci les fifilles! Hécate, je serais ravie de mettre mon corps à ton entièèèère disposition

_________________
REGRETS   COLLECT   LIKE   OLD   FRIENDS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 985
arrivé(e) le : 31/12/2013
pseudo : FAUSHTINE. (Claude)
autres comptes : Un vilain.
crédits : addy. (avatars) ; tumblr (gifs) ; lizzou (signature).
◮ points : 416
you're acting so fearfully


MessageSujet: Re: Freyja Northwood | Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit Sam 23 Mai - 20:39

validation


Pauvre mademoiselle, elle en a bavé pendant son enfance.  Je n'ai rien à redire alors amuse-toi bien parmi nous.


◮ Devine quoi, tu es validé. Sérieusement. Maintenant que cette dure étape qu'est la fiche de la présentation est passée, tu dois t'offrir corps et âme au staff tu peux d'ores et déjà aller recenser ton avatar juste ici.

◮ N'oublie pas non plus d'aller recenser ton métier ainsi que ton pouvoir si tu es un mutant. Ensuite, passe donc faire un tour pour créer ta fiche de lien juste ici ainsi que ta fiche de topic par .

◮ Et pour finir, n'hésite pas à te rendre sur la CB si ce n'est déjà fait. Promis, on ne mord pas (totalement) ! De plus, tout le staff espère que tu te plairas sur le forum. Maintenant file donc rp, flooder, bref : t'amuser.
   
     

_________________
i will keep quiet you won’t even know i’m here;
You won’t suspect a thing, You won’t see me in the mirror But I crept into your heart. You can’t make me disappear. Till I make you. You’ll never know what hit you, Won’t see me closing in. I’m gonna make you suffer. This hell you put me in. i'm the devil within.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 719
arrivé(e) le : 23/05/2015
crédits : © undercover (ava) okinnel (code sign) + Alaska (icon)
◮ points : 77
All that was me is gone


MessageSujet: Re: Freyja Northwood | Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit Sam 23 Mai - 20:44

Trop de la boulette! Merci un trilliard de fois!

_________________
REGRETS   COLLECT   LIKE   OLD   FRIENDS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Freyja Northwood | Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit

Revenir en haut Aller en bas

Freyja Northwood | Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Grace - Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit
» “Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit.” [Livre III - Terminé]
» Pietro Maximoff (Vif Argent - Quicksilver)
» Oscar - On peut être artiste sans être rien de particulier
» Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
like a freakshow ::  :: ARCHIVES DE LAF 1.0 :: fiches de présentation-