Partagez|

two sides of a coin that's no longer currency. (elliott)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
messages : 14
arrivé(e) le : 16/05/2015
pseudo : FAUSHTINE. (Claude)
autres comptes : Un congélateur.
crédits : Chachatte (avatar) ; FAUSHTINE (signature) ; Tumblr (gifs).
◮ points : 5
l'enfer c'est les autres


MessageSujet: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Sam 16 Mai - 21:20

Elliott Cross
You've been knockin down these doors, you've been filling up this room.
   
◮ surnom : Personne n'ose lui murmurer de surnoms affectueux à l'oreille et encore moins des surnoms pour se moquer de son œil manquant. Ses sous-fifres, les prisonniers et le personnel du HAMMER – aussi étrange que cela paraisse – l'appellent Le Directeur de la Foire aux Monstres.
◮ âge : Quarante-neuf ans qu'il foule cette terre avec une haine aiguisée envers les mutants accrochée aux tripes.
◮ origines : Croates, de part sa mère et américaines de part son père. Bilingue parfait, Elliott bascule avec une aisance exceptionnelle d'une langue à l'autre depuis sa plus tendre enfance.
◮ emploi : Directeur de la Prison Alpha située dans un coin paumé au-dessus de Portland, réputée pour être celle concentrant le plus de mutants extrémistes et terroristes. Contrairement aux gardiens, Elliott a écopé d'un palliatif particulièrement ressemblant du casque de Magneto. Il ne le quitte que très rarement : sait-on jamais, l'utilité d'un tel casque peut être prouvé même en plein coeur de Manhattan.
◮ statut civil : Veuf depuis dix ans. Son nouvel emploi ne lui permet plus de partager sa vie avec une quelconque donzelle. Trop encombrante. Trop contraignante.
◮ orientation sexuelle : Hétérosexuel.
◮ lieu de résidence : Un appartement luxurieux en plein coeur de Manhattan.
◮ traits de caractère : Charismatique, ambitieux, compétant, appliqué, arrogant, vaniteux, terre-à-terre, raciste (notamment envers les mutants), caractériel, tortionnaire, obstiné, irascible, indomptable, revanchard.
◮ compétences : Capable d'imaginer les pires tortures pour les mutants ayant le plus de mérite à incomber de la prison – notamment ceux qui ont écopé d'une centaine d'années pour purger leur peine – avec un plaisir évident. Elliott n'avait jamais autant pris son pied que lorsqu'il entendit les cris d'un mutants contrôlant l'électricité, stimulé et plongé dans un bain d'eau glacé. Un son si cristallin, si pur qu'il résonne encore parfois dans son crâne.
Capable d'inventer les pires – ou les meilleurs, les avis divergent – concernant la présence d'un cache-oeil sur son côté droit. Tantôt due à un mutant particulièrement féru de la vie, tantôt due à une blessure écopée lors de l'explosion d'un obus à shrapnel, Elliott ne manque pas d'imagination.
◮ avatar : Manu Bennett.
◮ groupe : among savages.
◮ crédits : Tumblr (gifs) ; psychotic venus. (icône).
   
Elliott a été marié. Pendant trois ans, alors qu'il gravissait les échelons du HAMMER, Joan Cross le tenait sous son joug. Une femme exceptionnelle. Une femme qui n'hésitait pas à distribuer des poings à quiconque osait la contrarier. Une femme aux courbes sublimes et à la gueule ravagée par une immonde cicatrice. Morte une dizaine d'années plus tôt d'une septicémie à Madripoor, Elliott n'eut plus le courage de débusquer une autre femme de sa trempe. À quoi bon, de toute façon ? Joan était unique. Et Joan resterait à jamais la seule personne qu'il su aimer de tout son coeur. ◮ Il réussit, aux alentours de quarante-six ans à atteindre le statut de Préfet au sein du HAMMER. Pourtant, il ne monta pas plus haut : ses supérieurs préférèrent le diriger vers la Prison Alpha aux abords de Portland en tant que Directeur. Poste qu'il accepta derechef ; voilà maintenant quatre ans qu'il dirige l'établissement tantôt d'une main d'adamantium, tantôt d'une main foudroyante. ◮ Pendant une longue période de sa vie, bien avant de rejoindre les troupes du HAMMER, Elliot a traîné aux abords de Genosha. Île perdue, oubliée, désolée, elle n'a d'utilité que pour une certaine organisation dont Elliott taira le nom. Un groupuscule qui ne refera surface que le moment venu et que le Directeur n'a guère oublié ; dans ses affaires trône toujours le badge nécessaire à son identification. ◮ Compétant est probablement le mot qui caractérise le mieux l'abomination qu'est Elliott Cross. Sa Prison Alpha est celle réputée pour ayant souffert du moins de tentatives d'échappatoires pour une raison méconnue de tous. Mais pas du Directeur. À chaque nouveaux arrivages, les prisonniers sont alignés en rang d'oignons afin de recevoir une mise en garde de la bouche même d'Elliott. Une tentative de fuite, et c'est la Salle Rouge. Pour les férus d'histoire, Natasha Romanoff grandit dans ce que les russes nommait la Red Room et subit de nombreuses tortures, tantôt mentales, tantôt chirurgicales. Pour Elliott, ce n'est qu'une façon comme une autre d'effrayer à l'aide de deux mots les mutants les plus récalcitrants. ◮ La fameuse Hydre de Lerne s'étant sur l'entièreté de son dos. Dotée de six têtes, deux se situes sur ses épaules et dépassent sur l'avant de son torse tandis que les quatre autres enlacent ses côtes. Sur sa cuisse droite, une inscription, une poignée de mots esquissés à l'encre noire : Cut off one head, two more shall take its place. ◮ Ne fume pas, ne boit pas, ne se drogue pas. Une santé de fer dans un corps d'enfer, comme on dit. Ses poumons ne s'encrassent d'aucune saloperie tandis que ses neurones restent en place, intacts. Ayant besoin de l'entièreté de ses capacités pour diriger sa Prison Alpha, Elliott préfère garder la tête claire et non la déglinguer à l'aide de substances, de toute façon, sont dévastatrices pour la santé. ◮ Même dix ans plus tard, Elliott porte toujours son alliance. Vestige d'une femme aimée, vestige d'un amour qu'il ne parvient pas à oublier. Sentimental ? Sûrement. Mais ce trait de sa personne se dissimule sous tant de crasse que ceux qui le pensent sont rares ; considéré comme un monstre, les gens racontent qu'Elliott n'a pas de coeur. Ils ont raison. Il a été enterré avec le corps gelé de sa femme, dans le cimetière de Woodlawn au coeur du Bronx, le lieu de naissance de Joan. Tous les trois mois, le Directeur de la Prison Alpha s'y rend pour y déposer une gerbe de fleurs et un paquet de clopes. Elle fumait comme une pompière, sa femme. Des Marlboro. Ses favorites. ◮ À sa gueule, on pourrait croire qu'Elliott s'amuse à s'éclater les oreilles avec du metal, du grunge et du punk ; que nenni. Il n'y a que la musique classique et le jazz qui parviennent à l'apaiser un tant soit peu. Admirateur de Wagner, de Bach, de Beethoven et même Tchaïkovski, il ne rechigne pas à s'engoncer dans le fauteuil d'un Opéra le temps d'une soirée. ◮ Lorsque sa femme était encore en vie, ils pensaient avoir des enfants. Pourquoi pas une fille, toute aussi forte que sa mère et toute aussi caractérielle que son père. Malheureusement, la mort prématurée de celle-ci l'empêchèrent de se pencher dans l'avenir et dorénavant, Elliott n'inspire à plus rien qu'une tranquillité exacerbée par son envie de ne conserver que son alliance. ◮ Elliott n'avouera jamais la raison de son œil manquant ; ça n'a aucune importance quant à ses capacités de Directeur de Prison. Qu'on lui demande, et il inventera une raison farfelue ; qu'on l'harcèle et il enverra bouler sans aucune douceur la personne concernée.

Que pensez-vous de la loi Abolition ?

Une nécessité. Une obligation dont le gouvernement ne pouvait éluder. Sans cette loi, le monde entier s'écroulerait et tomberait sous le joug de ce qu'Elliott appelle affectueusement la menace mutante. En plus d'éradiquer de la surface de la Terre la majeure partie – voire la totalité – des super-héros en culotte courte et en collant, la loi Abolition permit également au cinquantenaire de jouir d'une toute nouvelle forme de liberté, si elle est correctement dissimulée : celle de torturer. Celle de faire ce que bon lui semble des mutants que l'on enferme dans la Prison Alpha de Portland. Sa prison. Qu'adviendrait-il du monde s'ils s'extirpaient des méandres de leurs cages faites sur-mesure ? Qu'adviendrait-il de l'espèce humaine, celle à l'atome intact, s'ils s'en échappaient ? L’extinction de la branche humaine inférieure : sa branche. Cette loi n'apportait que du bonheur pour elle et que du malheur pour les mutants ; mais si celle-ci disparaissait… La tendance s'inverserait. Or, Elliott tient bien trop à sa vie pour que cela arrive. Son égoïste le pousse à ne penser qu'à sa propre survie. Quoi de plus normal qu'il participe au maintient de la Loi Abolition ?

Quels souvenirs avez-vous des super-héros d'antan ?

Il n'en a aucun. Enfin, Elliott s'efforce de n'en avoir aucun. Mis à part attirer les super-vilains à leur chevet et les extra-terrestres sur la planète Terre, quelle utilité avait-il ? Même en se creusant la tête, Elliott n'en trouvait aucune ; les super-héros n'avaient offert que des ennuis à leurs pairs bien plus… mortels, sans oublier de les annihiler au passage. Une haine, un dégoût sans vergogne habite le cinquantenaire à l'égard de ses hommes et de ses femmes qu'à une époque, tous adulaient. Les livres d'histoire du XXIème siècle n'aidèrent guère les héros à être appréciés des jeunes. Elliot, par curiosité, en avait feuilleté quelques uns. Ils clamaient tous que non contents d'être les maux les plus virulents de la société, ils se classifiaient au même niveau que les super-vilains. Une infamie, selon Elliott. Contrairement aux « gentils » en culotte courte, les « méchants » infestaient le monde d'une classe phénoménale. Que ce soit le Docteur Doom, Loki ou même Red Skull, il les admirait.

     

◮ prénom/pseudo : Patronne. ◮ âge : Centenaire, que dis-je, millénaire. ◮ comment avez-vous découvert le forum ? : L'appel de la méchantitude a été trop forte. ◮ qu'en pensez-vous ? : Tellement moche que je me suis créée un DC.   ◮ pv, scénario ou inventé ? : inventé. ◮ un dernier mot ? : Renzo, Montague, j'vous attends pour castagner des mutants.  
     
     


Dernière édition par Elliott Cross le Mar 26 Mai - 19:34, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 14
arrivé(e) le : 16/05/2015
pseudo : FAUSHTINE. (Claude)
autres comptes : Un congélateur.
crédits : Chachatte (avatar) ; FAUSHTINE (signature) ; Tumblr (gifs).
◮ points : 5
l'enfer c'est les autres


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Sam 16 Mai - 21:21

like a super villain
You're been runnin round the place like your name was Dr. Doom

   

chronologie a écrit:
AVRIL 2055 - NAISSANCE D'ELLIOTT CROSS.
JANVIER 2083 À JUILLET 2091 - A VÉCU SUR L'ÎLE DE GENOSHA.
AOÛT 2091 - RENCONTRE DE JOAN STYNE SUR L'ÎLE DE MADRIPOOR.
OCTOBRE 2091 - MARIAGE, JOAN STYNE DEVIENT JOAN CROSS.
FÉVRIER 2094 - MORT DE JOAN, ENTRÉE AU HAMMER D'ELLIOTT.
SEPTEMBRE 2101 - FAIT DIRECTEUR DE LA PRISON ALPHA DE PORTLAND.

FRAGMENT DE VIE "ENTERREMENT DE JOAN CROSS" - FÉVRIER 2094
Son coeur ne battait plus. Comment aurait-il pu, alors qu'il ne résidait plus dans sa poitrine ? Résidant à l'intérieur de quatre planches de bois particulièrement robustes, enchâssées les unes dans les autres, hermétiquement closes, plus rien ne lui permettait de vivre.
Instinctivement, ses doigts firent rouler la bague qui entourait son annulaire : une alliance. Dernier vestige d'un amour atemporel, inconditionnel et… disparu. Ses nerfs se crispèrent si fort qu'il crut qu'ils allaient éclater sous sa peau ; la douleur, pourtant insupportable, ne représentait rien en comparaison à la noirceur du trou béant au creux de son torse. Voilà une chose qu'Elliott n'avait encore jamais expérimenté. La perte d'un être cher, d'une femme adulée, d'une épouse aimée si fort que ses tripes se serrèrent rien que d'y penser. Elle s'appelait Joan Styne et aujourd'hui, son corps gelé jusqu'à la moelle reposait dans un cercueil d'une beauté incommensurable. Elliott ne lésina guère sur les dépenses : rien n'était trop beau ou trop luxurieux pour Joan, pourtant habituée à un ameublement sommaire, presque spartiate et aux repas peu diversifiés. Une perfection de la nature déglinguée par une cicatrice écoeurante le long de la joue, voilà ce qu'était Joan. Des cheveux noirâtres, courts et éternellement en bataille – une flemme effroyable s'emparait d'elle dès qu'il s'agissait de sa tignasse, une bouche rougeâtre, souvent redessinée à l'aide d'un rouge à lèvres écarlate. Une paire d'yeux qui n'avat rien de semblable avec celui d'une biche, au contraire. Tantôt froid, tantôt brûlant, ses pupilles ne souffraient d'aucune réplique. Elles étaient uniques. Une perle rare, Joan Styne. Une déesse que de nombreuses personnes qualifiaient de laide sans se rendre compte que sa véritable beauté ne résidait pas sur son visage, mais dans son coeur. Au moins, elle ne fanait pas contrairement à un physique avantageux dans la fleur de l'âge et crasseux lorsque les beaux jours disparaissent loin, loin derrière soi. La véritable beauté ne s'extirpait que de ce que l'on dissimulait à l'intérieur : coeur, poumons, tripes, boyaux, estomac, reins… Un assemblage parfaitement huilé, foutrement indispensable et savamment bien pensé. Une merveille pour quiconque capable de s'en rendre compte ; une évidence pour ceux l'ayant déjà compris.

Des sons se mélangeaient dans sa tête. On lui parlait. On osait le déranger dans sa contemplation du corps abîmé de sa bien aimée ; de ses lèvres encore plus rouges que dans ses souvenirs les plus charnels. « Monsieur Cross ? » Qu'on lui soufflait bien trop près de l'oreille. Aucune réponse ne fit offerte. Pas même un son, pas même un hochement de tête, aussi désabusé soit-il. Le silence les enveloppait tous. Et il les broyait. « Monsieur Cross, ça fait une heure que nous attendions que vous le laissez fermer le cercueil. » Une heure. Cela faisait-il vraiment une heure qu'il ne quittait pas des yeux, parfaitement immobile, la froideur cadavérique de son épouse ? Elliott mit plus de temps qu'il n'en fallait pour parvenir à s'extraire de l'être qu'il chérissait encore et toujours. Il renifla piteusement, chose étrange pour un homme de sa trempe et de sa carrure alors que d'un mouvement leste de la main, il ordonna que le cercueil soit fermé. La première motte de terre fut jetée quelques secondes plus tard. Emportant avec la joie, le bonheur, l'envie irrésistible de fondée une famille et le coeur d'Elliott. Ne restait plus que la rage, la haine et la douleur.
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

messages : 371
arrivé(e) le : 10/05/2015
pseudo : ODISTOLE
crédits : .
◮ points : 65
HEAR ME, FEAR ME


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Sam 16 Mai - 21:30

Re-Bienvenue le vilain
Bon courage pour ta fiche!


Dernière édition par Montague Woodcroft le Sam 16 Mai - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 2532
arrivé(e) le : 08/05/2015
◮ points : 400
≈ people, screaming for mercy


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Sam 16 Mai - 21:40

Spoiler:
 

Rebienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Sam 16 Mai - 21:50

Re bienvenue... On t'accueille dans le clan des vilains psychopathes du forum. Wesh.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
messages : 428
arrivé(e) le : 08/05/2015
pseudo : .rawr (wendy)
autres comptes : valentino.
crédits : rose red (av.) alaska (sign.)
◮ points : 88
WRONG SIDE OF HEAVEN


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Sam 16 Mai - 22:02

rebienvenue le congélateur

_________________
UNHOLY
CONFESSIONS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 159
arrivé(e) le : 08/05/2015
autres comptes : adam
crédits : Bombshell (avatar)
◮ points : 153
PEACE WAS NEVER AN OPTION


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Sam 16 Mai - 22:04

encore un méchant t'es moche
re bienvenue

_________________
we’re all damaged
When you are hurting in your heart, it's no use even if the entire world asks you how you are feeling. All you need is to be held by someone who doesn't need to ask.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Sam 16 Mai - 22:55

Bienvenue
tu es beau, écoute pas Killian !
c'est beau un bad-guy !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
messages : 3057
arrivé(e) le : 08/04/2015
pseudo : nagron.
autres comptes : alekseï mogilevich.
crédits : (c) lannisters (avatar) ; exception (signa) ; tumblr (gifs)
◮ points : 769
chaos lives in everything


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Sam 16 Mai - 23:44


REBIENVENUE. TU GÈRES GRAVE.

_________________

- I've got blood. I've got blood on my name. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Dim 17 Mai - 9:42

rebienvenue, t'es beau !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Dim 17 Mai - 18:27

REBIENVENUE.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Dim 17 Mai - 18:29

Rebienvenuuuuue!!!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
messages : 14
arrivé(e) le : 16/05/2015
pseudo : FAUSHTINE. (Claude)
autres comptes : Un congélateur.
crédits : Chachatte (avatar) ; FAUSHTINE (signature) ; Tumblr (gifs).
◮ points : 5
l'enfer c'est les autres


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Dim 17 Mai - 18:35

Merci à vous tous.
Je suis prêt à rejoindre mes potos les psychopathes pour torturer des mutants, alors les roses ne traînez pas trop dans le coin.

_________________

LIKE A SUPERVILLAIN ★ Smash it up, burn it down, Tearing up the underground. You wanna live like a super villain. Back in the line up Before your times up. You wanna live like a super villain. There's nowhere to go when your on your own. You don't care about what's wrong or what is right. You've been knockin down these doors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Dim 17 Mai - 19:33


manu bennett.

t'es sex même si t'es un méchant pas beau.
(rebienvenue I love you )
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Dim 17 Mai - 20:06

Rebienvenue copain de Renzo
Revenir en haut Aller en bas

avatar
messages : 261
arrivé(e) le : 02/01/2014
pseudo : orene
crédits : shiya
◮ points : 238
wearing our vintage misery


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Lun 18 Mai - 7:48

Tu pues.

_________________

ain't no rest for the wicked
I'm dirty, mean and mighty unclean i'm a wanted man, public enemy number one so lock up your back door and run for your life, the man is back in town so don't you mess me 'round
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 14
arrivé(e) le : 16/05/2015
pseudo : FAUSHTINE. (Claude)
autres comptes : Un congélateur.
crédits : Chachatte (avatar) ; FAUSHTINE (signature) ; Tumblr (gifs).
◮ points : 5
l'enfer c'est les autres


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott) Mar 26 Mai - 17:34

validation


Je suis la perfection incarnée.


◮ Devine quoi, tu es validé. Sérieusement. Maintenant que cette dure étape qu'est la fiche de la présentation est passée, tu dois t'offrir corps et âme au staff tu peux d'ores et déjà aller recenser ton avatar juste ici.

◮ N'oublie pas non plus d'aller recenser ton métier ainsi que ton pouvoir si tu es un mutant. Ensuite, passe donc faire un tour pour créer ta fiche de lien juste ici ainsi que ta fiche de topic par .

◮ Et pour finir, n'hésite pas à te rendre sur la CB si ce n'est déjà fait. Promis, on ne mord pas (totalement) ! De plus, tout le staff espère que tu te plairas sur le forum. Maintenant file donc rp, flooder, bref : t'amuser.

_________________

LIKE A SUPERVILLAIN ★ Smash it up, burn it down, Tearing up the underground. You wanna live like a super villain. Back in the line up Before your times up. You wanna live like a super villain. There's nowhere to go when your on your own. You don't care about what's wrong or what is right. You've been knockin down these doors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: two sides of a coin that's no longer currency. (elliott)

Revenir en haut Aller en bas

two sides of a coin that's no longer currency. (elliott)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le bon coin
» Colline de coin de table
» MC : nombre de "coin" selon le nombre de joueur
» [RP][Petit Coin des Artisans] Les charpentiers.
» Soirée au coin du feu {PV Cassy} [Autres pouffy en PNJ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
like a freakshow ::  :: ARCHIVES DE LAF 1.0 :: fiches de présentation-