Partagez|

Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
messages : 25
arrivé(e) le : 15/05/2015
pseudo : G.
crédits : Avatar de Merewen et gifs de rebloggy.
◮ points : 130


MessageSujet: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Ven 15 Mai - 23:58

Maeko Bao Eckhart
If you're going to be in the field, you're going to have to get your hands dirty.
◮ surnom : Tout le monde l'appelle Agent Eckart, mais dans son dos, on la nomme Ice Queen. ◮ âge : 51 ans et encore très flexible. ◮ origines : Japonaises par sa mère et américaines par son père. ◮ emploi : Agent du terrain du SHIELD niveau 4, mais le niveau 5 semble lui ouvrir les bras. ◮ statut civil : Célibataire, ayant toujours fait passer son travail avant tout. ◮ orientation sexuelle : Hétérosexuelle, mais elle n'a jamais caché qu'elle a été voir de l'autre côté, juste pour ne pas mourir bête. ◮ lieu de résidence : Staten Island, un endroit calme, loin de l’agitation du quotidien. ◮ traits de caractère : Patiente, rancunière, déterminée, solitaire, curieuse, franche, cultivée, distante, courageuse, sensible même si elle ne le montre pas, aime son travail, donne sa confiance à peu de personne. ◮ mutation ou pouvoir : Aucun pouvoir. ◮ compétences : Maeko a toujours été douée en techniques de combat depuis qu’elle est petite. Elle est donc très douée en combat au corps à corps et arts martiaux, mais elle sait également utiliser des armes autres qu’elle-même. Elle a une préférence pour les armes à feu (peu importe le calibre) et les armes blanches. De plus, elle est une analyste, donc elle se doit d’avoir un esprit de tacticienne pour mettre au point des plans d’attaques et de secours. Elle a également un entraînement de sniper qui lui sert dans des situations bien précises, tout comme ses qualifications en pilotage (voiture, moto, avion). ◮ avatar : Ming-Na Wen. ◮ groupe : Get your gun. ◮ crédits : Merewen et fanpop.
   
Contrairement à ses collègues, elle ne voulait pas vivre en ville. Staten Island est un endroit qu’elle aime beaucoup et s’est éloigné de tout, ce qui est parfait à son goût. ◮ La jeune femme ne boit pas de café, elle préfère le thé. D’ailleurs, dans sa cuisine, vous pourrez en trouver de différents pays, c’est presque comme une collection. ◮ Elle a toujours voulu travailler au SHIELD, elle s’en donna les moyens et elle fut particulièrement heureuse de pouvoir être un agent analyste. ◮ Au fil du temps, elle s’est faite à ne plus ressentir la douleur. Même si une grimace ou un soupir arrivent parfois à se frayer un chemin chez elle, Maeko fait en sorte de ne rien montrer à l’ennemi, tout comme aux autres. Chacune de ses blessures est attachées à un souvenir plus ou moins important et elle garde le tout pour elle. ◮ Ayant eu des problèmes avec un mutant par le passé, elle ne faisait pas la différence entre ceux qui étaient mauvais volontairement et ceux qui voulaient vraiment aider. Ca lui a valu quelques situations complexes, mais elle a finit par ne pas mélanger tout le monde. ◮ Toujours levée tôt, à au moins 5h le matin, il lui faut sa dose de sport avant de faire quoi que ce soit d’autre. Ca commence par aller courir en plein air peu importe le temps, aller frapper dans un pushing-ball, faire de la musculation, puis finir par son heure de tai-chi. C’est un vrai rituel chez la jeune femme et si elle n’a pas le temps de tout faire, vous pouvez être certain qu’elle ne sera pas de bonne humeur. ◮ Contrairement à ce qu’on peut penser d’elle, la jeune femme aime s’amuser avec ses proches et ses amis. Elle ne donne pas sa confiance facilement et peu compter ses amis sur les doigts d’une main, mais quand vous avez sa confiance, vous pouvez être certain qu’elle sera toujours là pour vous. ◮ Quand elle était jeune, elle avait pensé à fonder une famille. Elle pensait qu’elle pourrait peut-être un jour trouver l’homme qui l’a ferait avoir envie d’une telle situation, mais elle ne l’a jamais trouvé. Enfin, c’est ce qu’elle se dit, parce qu’elle sait qu’elle se ment à elle-même. Elle l’a trouvé depuis plusieurs années, seulement les choses sont toujours restées platonique entre eux. ◮ Beaucoup trouvent qu’elle ne sait pas s’y prendre avec les adultes, mais quand elle est face aux enfants, elle est un véritable rayon de soleil. Elle aime jouer avec eux, leur raconter des histoires, elle retrouver son âme d’enfant et ça lui fait du bien, se fichant alors du regard des autres. ◮ Elle adore manger, mais elle est pire que nulle en cuisine. Elle brûle toujours tout et elle ne sait pas faire un seul plat sans que ce dernier finisse à la poubelle.

Que pensez-vous de la loi Abolition ?

Il y a quelques années, la jeune femme a perdu sa meilleure amie à cause d’un combat entre mutés. Son amie était au mauvais endroit au mauvais moment, mais Maeko en a voulu à ses personnes qui l’avaient tuée. Elle était donc pour que ces personnes différentes soient identifiées au plus vite, mais tout cela était au final une vendetta personnelle. Même si quelques temps plus tard elle a aussi été gravement blessée par des mutants, elle avait alors compris que tous n’étaient pas comme ce qu’elle avait imaginé. Certains lui avaient sauvés la vie et elle avait alors su qu’elle ne pouvait pas mettre tout le monde dans le même panier. Aujourd’hui, elle est contre cette idée. Le fait de mettre une étiquette à chacun est ce qui fait que ça finira mal. Obliger les gens à changer ou à être ce qu’ils ne sont pas ne fera que poser problème. Encore une fois le gouvernement a pensé avoir une très grande idée, mais ça risque de repartir vers une guerre qui fera autant de morts qu’avant. Pour la jeune femme, le pire reste à venir, mais elle ne veut pas y penser, préférant chercher une solution d’abord au sein de son travail, pour tenter de faire ouvrir les yeux de certains sur la situation actuelle.

Quels souvenirs avez-vous des super-héros d'antan ?

Ca remonte à très loin, mais la jeune femme aurait aimé faire la connaissance de certains. Ceux qui étaient vraiment là pour aider, qui voulaient faire en sorte que les humains soient protégés. C’est ça qui a amené la jeune femme à faire partie du SHIELD. Pour Maeko, la toute première héroïne qu’elle a connu fut Peggy Carter. Elle n’avait pas de super pouvoir ou n’était pas une muté, mais cette femme était forte, douée dans son domaine, toujours prête à agir pour aider ses amis, mais surtout pour protéger la population de monstres qui se prenaient pour les prochains présidents et dirigeants du monde. Donc forcément, si vous parlez de Peggy à la jeune femme, elle pourra vous en parler pendant des heures. Pour ce qui est de Captain America, Iron Man, Hulk et les autres, elle aurait vraiment aimé faire leur connaissance, ils auraient mérités son respect et Maeko devrait avouer qu’elle aurait bien aimé mener quelques combats aux côtés de Natasha Romanoff, ça aurait pu être des situations très intéressantes.

 

◮ prénom/pseudo : Gaëlle/G. ◮ âge : 26 ans. ◮ comment avez-vous découvert le forum ? : Je l'ai vu sur Bazzart avant d'être amené par un agent du SHIELD très sexy dont le prénom commence par S et finit par imon       . ◮ qu'en pensez-vous ? : Le forum est original et semble particulièrement intéressant. ◮ pv, scénario ou inventé ? : Inventé. ◮ un dernier mot ? : Hâte de jouer parmi vous      et le premier qui me traite de vieux, va prendre cher     .
 
 

_________________


Dernière édition par Maeko Eckhart le Dim 17 Mai - 21:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 25
arrivé(e) le : 15/05/2015
pseudo : G.
crédits : Avatar de Merewen et gifs de rebloggy.
◮ points : 130


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Ven 15 Mai - 23:58

raconte-moi une histoire
People believe what they need to believe to justify their actions.



Le canapé en cuir dans lequel Maeko était assise était toujours aussi confortable que dans ses souvenirs et ces derniers remontaient à sept ans. Les jambes croisées, elle regardait les livres disposés dans la bibliothèque face à elle. Elle savait parfaitement qu’il y avait des caméras dans le bureau et qu’elle devait être observée, mais elle s’en fichait. On lui avait demandé de venir ici et elle était à l’heure, à attendre la personne qui allait lui poser un tas de questions, encore une fois.

Agent Eckhart.
Docteur.

Décroisant les jambes, elle se redressa dans le canapé et resta regarder l’homme qui lui faisait face.

Votre supérieur vous a-t-il dit pourquoi vous êtes ici ?
Pas du tout.
Je sais que ça n’est jamais plaisant, mais il va falloir que je fasse un nouveau bilan.
D’accord. Le dernier remonte à sept ans, c’est pour ça ?
Non. A vrai dire, j’aurai préféré qu’il vous explique la situation.
Normalement c’est moi qui devrais être mal à l’aise, pas vous.
Je sais, mais votre supérieur vous veut sur le terrain pour une mission.
Oh, je vois. Vous pourrez lui dire qu’il devra trouver quelqu’un d’autre.
Pas besoin.

Tournant la tête vers son chef, Maeko fronça les sourcils. Depuis quand son superviseur se déplaçait jusqu’ici ?

Il y a une mission qui demande votre attention et votre savoir faire. Vous allez donc répondre aux questions du docteur sans broncher et il me rendra son rapport dans la journée.
Ca ne laisse pas beaucoup de place pour que je puisse dire non.
C’est exact.

En regardant l’homme partir, elle soupira. Elle n’aimait pas la tournure que prenaient les choses et elle aurait préféré être au courant de tout avant de se retrouver à faire face à un des psys du SHIELD.

Commençons.
Par quoi voulez-vous que je commence ?
Comme à chaque fois.
Très bien. Je suis née il y a 51 ans, de l’union d’une espionne japonaise et d’un père américain. Je suis fille unique. Mes parents sont retraités, ils ont un chien et ont une vie plutôt tranquille.

Le psy en face d’elle prenait des notes. Il connaissait l’histoire de la jeune femme depuis longtemps, mais elle devait s’exécuter. Parler de sa famille n’était clairement pas un problème pour elle. Toujours aussi proche de ses parents, elle aimait aller leur rendre visite, passer du temps chez eux. Il y a une seule chose qu’elle n’aimait pas.

Votre mère vous demande toujours quand vous allez vous marier et quand elle deviendrait grand-mère ?
Malheureusement oui.

Cependant, elle ne pu s’empêcher de sourire. A chaque nouvelle visite sa mère lui posait cette question. En réponse, elle trouvait une absurdité ou elle changeait de sujet. Son père lui ne disait rien, mais son regard voulait tout dire. Il lui avait toujours dit de penser à elle et de ne pas laisser sa vie privée de côté, mais des évènements avaient fait qu’elle était toujours célibataire, préférant utiliser son temps à former les nouveaux agents du SHIELD. Seulement, elle n’était pas arrivée à travailler pour eux par hasard. A sa naissance, ses parents avaient fait en sorte de la garder saine et sauve, qu’elle ne soit pas non plus un moyen de pression lors d’une mission. Elle avait donc grandit plutôt normalement et elle était toujours contente quand ses parents pouvaient avoir quelques jours de congés. Aved le temps, elle avait donc apprit pour qui ses parents travaillaient. Sa mère avait commencé par aidé le gouvernement japonais, avant de venir aux Etats-Unis pour une mission et de tomber sous le charme d’un agent américain. Ce dernier, le père de la demoiselle était lui aussi tombé amoureux de l’agent japonaise. Ca n’avait pas été facile pour eux, mais ils avaient finit par pouvoir vivre ensemble aux USA. Maeko avait toujours aimé entendre l’histoire de leur rencontre, mais aussi le moment où ils avaient apprit qu’ils allaient être parents. Bref, elle aimait revenir vers cette nostalgie, mais de son côté, elle n’avait pas cette chance. En grandissant, elle avait voulu suivre les traces de son père et donc travailler pour le SHIELD. Elle fit donc tout son possible pour y parvenir. S’entraînant jour et nuit, décrochant les meilleures notes à l’école, aidant ses amis quand ils en avaient besoin. Elle faisait tout ce qui était possible pour que l’agence pose un œil sur elle et l’année de ses dix-huit ans, elle fut contactée pour passer un entretien. Décrochant son entrée dans l’agence, elle avait vu l’inquiétude chez ses parents, mais ils avaient là pour l’aider et elle pouvait désormais voler de ses propres ailes.

Vous êtes entré au SHIELD à dix-huit ans ?
C’est ça.
Vous aviez de bonnes notes, quelques amis de confiance. Vous aviez une préférence pour les arts martiaux et les combats ?
Disons que j’ai toujours été plus physique que diplomate.
J’en sais quelque chose.

C’était vrai. Elle ne l’avait jamais frappé ou menacé, mais elle lui avait déjà fait comprendre plusieurs fois que les psys, ça n’était pas sa tasse de thé.

Vos années en temps que nouvelles recrues se sont bien passés ?
Oui très bien. A mon arrivée, j’ai été accueillit par un agent qui était là depuis un an. Il m’a présenté les locaux, m'a expliqué comment vivait le SHIELD aujourd'hui et au fil des années, il a fait en sorte que je trouve ma place au sein de l’agence.
Vous avez de ses nouvelles aujourd’hui ?
De temps en temps, quand il n’est pas en mission.
Vous avez également été partenaires pendant plusieurs années.
Vingt ans pour être exact.
Ca fait beaucoup.
Clairement, mais nous avons toujours fait notre travail et ce sont de bons souvenirs.
Tous vos souvenirs avec lui sont bons ?
Oui.
Y comprit votre dernière mission ensemble ?

Croisant les jambes, elle se crispa légèrement, chose que le psy remarqua évidemment. Cette fameuse mission qui avait mit un terme à leur partenariat n’était pas un bon souvenir. Pendant vingt ans, ils avaient partagés leurs journées et leurs nuits en mission ou juste entre amis. Pendant toutes ses années, elle avait aimé être à ses côtés et ils étaient une très bonne équipe. Seulement, un jour, Maeko eu un appel de sa meilleure amie lui demandant quand elles pourraient se voir. L’agent avait beaucoup de travail, mais elle avait dit qu’elle ferait en sorte de se libérer le week-end suivant. Malheureusement, deux jours avant, elle découvrit que sa meilleure amie avait perdu la vie à cause d’un muté. Elle avait été au mauvais endroit au mauvais moment, mais elle était une victime innocente. Maeko avait été touché par la disparition de son amie et elle avait eu besoin de prendre quelques jours pour s’en remettre. C’était la première fois qu’elle mettait les pieds dans le bureau où elle se trouvait. La seconde fois arriva deux ans plus tard. Elle était en mission avec son partenaire, Simon Kipling. Ils faisaient face à des mutants, quand elle avait vu que Simon était dans la ligne de mire et elle avait donc prit le risque d’être blessée à sa place. Ca avait été grave et elle s’était retrouvée à être soigné en urgence. Quand on lui avait demandé pourquoi elle avait agit de la sorte, sa réponse avait été d’expliquer qu’elle avait fait en sorte de protéger son partenaire et que ce dernier puisse finir la mission. C’était en partie vrai, l’autre partie étant qu’elle ne voulait pas le voir blessé. Pendant vingt ans, elle s’était rapproché de Simon, avait rit à ses blagues, parfois douteuses, avait aimé passer chaque minute en sa compagnie. Il avait rencontré ses parents, il connaissait tout d’elle, elle était même certaine qu’il l’a connaissait mieux qu’elle-même.

Ce qui avait commencé comme une amitié à l’académie avait évolué en sentiments plus forts pour lui. Sa douceur, sa ténacité, son intelligence, sa générosité, tout en lui avait attiré la jeune femme, mais elle n’en avait pas parlé, jusqu’à ce qu’elle se réveille après son intervention. A ce moment là, la vérité fut dite et elle découvrit qu’il partageait les mêmes sentiments à son égard. Elle n’aurait pas pu rêver mieux, mais elle savait que ça mettrait leur partenariat en péril et qu’un jour ou l’autre, tout se compliquerait. Malheureusement, ce jour était déjà arrivé et ils décidèrent de demander à avoir un changement de partenaires. Maeko prit le temps de se remettre de ses blessures et se retrouva à travailler avec un nouveau partenaire. Seulement, rien n’était plus pareil et au bout de trois mois, elle demanda à être retiré du terrain. A la place, elle voulait pouvoir entraîner les nouvelles recrues du SHIELD. Son supérieur vit la chose d’un mauvais œil, mais il accepta sa requête.

Agent Eckhart ?
Disons que cette mission était compliquée.
D’accord. Parlons de votre travail actuel.
Il n’y a pas grand-chose à dire.
Vous aimez ce que vous faites ?
J’ai eu du mal au début, mais il y a une certaine satisfaction à voir les plus musclés penser que je finirais au tapis avant eux et leur prouver le contraire.
Je vois.

Le psy se mit à sourire et elle devait avouer que même si cela faisait sept ans qu’elle mettait une raclée à ceux qui se trouvaient plus fort ou plus intelligents que tout le monde, était très agréable.

De ce que je sais, vous être très précise dans vos entraînements. Pourquoi ?
Tout simplement parce qu’il faut qu’ils soient préparés au pire. Chaque mission est différente et ils doivent pouvoir tout anticiper, savoir se défendre face à combat au corps à corps ou face à une arme à feu ou même une arme improvisée.
Selon votre supérieur, vous avez de très bons résultats.
Ceux que j’entraîne sont toujours en vie, donc je pense que oui.
Ca veut dire que le terrain ne vous manque pas ?
J’ai trouvé un équilibre dans ce nouveau travail. Si je dois retourner sur le terrain pour une seule mission pourquoi pas, mais je sais qu’il y a des agents bien meilleurs que moi qui feraient du meilleur travail.
Vraiment ? C’est ce que vous pensez ?
Oui. Pourquoi ?
Ca n’a rien avoir avec votre passé ?
Non. Si je dois faire mon travail, je le ferai, mais je reviendrai entraîner les nouveaux.

Essayant de déchiffrer le regard du psy et ce qu’il était en train d’écrire, elle fronça les sourcils. Quand il était silencieux après une de ses réponses, il se mettait à écrire et elle ne savait jamais si c’était bon signe ou pas.

Côté privé, vous voyez quelqu’un ?
C’est une proposition ?

Le voyant pencher la tête, elle sourit avant de hausser les épaules.

Non. Je suis célibataire et ça ne me dérange pas. Je suis agent du SHIELD, je ne peux en parler personne. Je sais que c’est une vie solitaire et qu’à la place je devrais aller dîner avec mon compagnon, sortir avec mes amis, avoir un travail normal.
Mais vous n’avez pas besoin de tout ça ?
Non.
Pourquoi ?
Parce que j’aime ma vie comme elle est.
Vraiment ?
Oui. J’ai des amis au sein de l’agence, ils ne sont pas nombreux, mais je sais que je peux compter sur eux et c’est réciproque. J’ai aussi quelques personnes à l’extérieur de ses murs avec qui je passe du temps. Aujourd'hui j’ai une vie qui me plaît.
Aujourd’hui ?
Après la mort de ma meilleure amie, ma blessure et mon changement d’emploi au sein de l’agence, les choses n’ont pas été faciles. J’ai dû me reconstruire et prendre un nouveau départ. Ca a été long et compliqué comme vous le savez, mais j’y suis parvenu. Je ne suis plus sur le terrain, mais ça ne me dérange pas. J’entraîne les nouvelles recrues, j’ai trouvé un nouvel équilibre et je n’échangerais ça pour rien au monde.
Vous semblez sûre de vous.
Certaine.
Ca fait plaisir à voir.

Soupirant doucement, elle se mit à sourire. Sa vie n’avait pas été facile, mais elle avait réussit à faire en sorte de se trouver de nouvelles bases. Même si face aux recrues elle pouvait être froide et distante, normal vu qu’elle n’était pas là pour qu’ils soient amis, elle savait également s’amuser, les faire tourner en bourrique et parfois les piéger, juste pour les embêter. C’était une part d’elle qui avait disparu quelques années plus tôt, qui avait finalement reprit son chemin dans sa personnalité et ça lui allait parfaitement.

Pour moi tout est bon.
Pas d’autres questions ?
Non et votre chef sera content.
Pourquoi ?
Parce que selon moi, vous n’aurez aucun problème à repartir sur le terrain pour cette mission.
Oh joie !
Agent Eckhart …
Je sais, je sais. C’est juste que je ne sais pas à quoi je vais être confronté et je n’ai pas envie de répéter les mêmes erreurs.
Vous saurez les éviter et sinon, vous savez où me trouver.
Merci docteur.

En sortant du bureau pour rejoindre les vestiaires où elle devrait se changer, elle se demandait à quoi rimait tout ça. Pourquoi son supérieur ne lui en avait pas parlé avant ? Pourquoi voulait-on qu’elle repasse par la case psy ? Tous un tas de questions raisonnaient dans son esprit et elle n’avait aucune réponse. Alors, elle décida d’attendre simplement que son chef vienne la voit, pour connaître toute la vérité.
 

_________________


Dernière édition par Maeko Eckhart le Mar 19 Mai - 0:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 985
arrivé(e) le : 31/12/2013
pseudo : FAUSHTINE. (Claude)
autres comptes : Un vilain.
crédits : addy. (avatars) ; tumblr (gifs) ; lizzou (signature).
◮ points : 416
you're acting so fearfully


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Sam 16 Mai - 0:11

Bienvenue.
Si tu as des questions, n'hésite pas le staff est là pour ça. Bon courage pour la rédaction de ta fiche.

_________________
i will keep quiet you won’t even know i’m here;
You won’t suspect a thing, You won’t see me in the mirror But I crept into your heart. You can’t make me disappear. Till I make you. You’ll never know what hit you, Won’t see me closing in. I’m gonna make you suffer. This hell you put me in. i'm the devil within.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Sam 16 Mai - 1:05

Bienvenue sur le fofo /o/ bonne chance pour fichette =3
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Sam 16 Mai - 1:05

Bienvenue parmi nous ! (Et au S.H.I.E.L.D en plus ♥️ *donne des cookies* )
Bon courage pour la suite de ta fichette ! Me tarde d'en savoir plus !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Sam 16 Mai - 1:08

Bienvenue et bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Sam 16 Mai - 1:15

bienvenue I love you tu es de toute beauté.
bon courage pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
messages : 3057
arrivé(e) le : 08/04/2015
pseudo : nagron.
autres comptes : alekseï mogilevich.
crédits : (c) lannisters (avatar) ; exception (signa) ; tumblr (gifs)
◮ points : 769
chaos lives in everything


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Sam 16 Mai - 3:28


Bienvenue parmi-nouus et bonne chance pour ta fiche.

_________________

- I've got blood. I've got blood on my name. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 2532
arrivé(e) le : 08/05/2015
◮ points : 400
≈ people, screaming for mercy


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Sam 16 Mai - 6:57

Bienvenue par ici
ton avatar je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Sam 16 Mai - 8:49

Bienvenue
Je ne connais pas l'avatar mais ça fait plaisir de voir qu'il n'y a pas que des gosses comme personnages .
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Sam 16 Mai - 9:55

Une vieille, enfin  Je commençais à me sentir seule (à côté de ces quelques vieux )
Ming-Na est un sublime choix
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

avatar
messages : 428
arrivé(e) le : 08/05/2015
pseudo : .rawr (wendy)
autres comptes : valentino.
crédits : rose red (av.) alaska (sign.)
◮ points : 88
WRONG SIDE OF HEAVEN


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Sam 16 Mai - 11:35

bienvenue parmi nous I love you

_________________
UNHOLY
CONFESSIONS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Sam 16 Mai - 11:37

MOUAHAHAH une femme trop sexy au SHIELD !! La classe ma poule !
Ton prénom me fait penser à Meeko dans Pocahontas,


C'est décidé, je vais t'appeler comme ça ! Ceci est un compliment, c'est mon perso chouchou ! 

Bienvenue à toi ma jolie !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Sam 16 Mai - 12:17

Bienvenue & bonne chance pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas

messages : 371
arrivé(e) le : 10/05/2015
pseudo : ODISTOLE
crédits : .
◮ points : 65
HEAR ME, FEAR ME


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Sam 16 Mai - 13:20

J'adore le prénom, pareil j'ai de suite pensé au raton-laveur!
Bienvenue, et bon courage pour ta fiche! I love you

_________________

DAMAGE CONTROL

Avoir la conscience d'une longue agonie, c'est arracher l'expérience individuelle à son cadre naïf pour en démasquer la nullité et l'insignifiance, s'attaquer aux racines irrationnelles de la vie elle-même. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 25
arrivé(e) le : 15/05/2015
pseudo : G.
crédits : Avatar de Merewen et gifs de rebloggy.
◮ points : 130


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Sam 16 Mai - 18:40

Shawn, merci beaucoup et très bon choix avec le sexy Chris

Rory, merci bien I love you

Sixten, merci et je prend les cookies avec plaisir

Samuel, merci

Noah, quel compliment, merci

Jonathan, merci

Charlie, merci et très bon choix avec Elizabeth

Icare, oui c'est souvent comme ça malheureusement les plus âgés ne sont pas assez représentés merci et j'aime ton choix d'avatar

Nicole, merci et on va se soutenir alors et puis avec Gillian tu as fait un superbe choix

Aaron, merci

Cassia, j'aime le gif et pas de souci pour le surnom, mais fais attention quand même à la réaction de Maeko en même temps, sachant que c'est Ming-Na qui était la voix de Mulan, ça tombe parfaitement bien

Caïn, merci

Montague, merci et très bon choix avec Christopher

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Sam 16 Mai - 22:54

Cet avatar !
Bienvenue ! Je veux un lien
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar
messages : 25
arrivé(e) le : 15/05/2015
pseudo : G.
crédits : Avatar de Merewen et gifs de rebloggy.
◮ points : 130


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Dim 17 Mai - 0:40

Merci beaucoup et je peux en dire autant du tien avec Jamie
Avec plaisir pour le lien

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Dim 17 Mai - 9:38

AGENT MAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAY I love you I love you
hm, bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
messages : 25
arrivé(e) le : 15/05/2015
pseudo : G.
crédits : Avatar de Merewen et gifs de rebloggy.
◮ points : 130


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Dim 17 Mai - 20:30

Merci beaucoup

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 985
arrivé(e) le : 31/12/2013
pseudo : FAUSHTINE. (Claude)
autres comptes : Un vilain.
crédits : addy. (avatars) ; tumblr (gifs) ; lizzou (signature).
◮ points : 416
you're acting so fearfully


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Lun 18 Mai - 23:44

Avant que je puisse te valider, il y a quelques petites choses à modifier.
Comme dit dans l'annexe concernant le SHIELD, l'oganisation est clandestine et secrète. De ce fait, il n'y a pas vraiment d'Académie pour les former. Ils sont formés à même les locaux de l'organisation dissémiés sur plusieurs bases dans le monde.
D'ailleurs, je trouve que Maeko ressemble beaucoup à l'agent May or c'est stipulé dans le règlement qu'il serait préférable de s'éloigner un maximum des personnages de base. Si tu pouvais apporter quelques modifications pour que le personnage s'en détache, je n'aurais plus rien à redire.

N'hésite pas à me prévenir quand ce sera fait.

_________________
i will keep quiet you won’t even know i’m here;
You won’t suspect a thing, You won’t see me in the mirror But I crept into your heart. You can’t make me disappear. Till I make you. You’ll never know what hit you, Won’t see me closing in. I’m gonna make you suffer. This hell you put me in. i'm the devil within.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 25
arrivé(e) le : 15/05/2015
pseudo : G.
crédits : Avatar de Merewen et gifs de rebloggy.
◮ points : 130


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Mar 19 Mai - 0:28

J'ai modifié pour l'académie et pour le personnage en lui même, j'ai modifié certains points et surtout sa vie depuis sept ans.
J'espère que ça ira

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 985
arrivé(e) le : 31/12/2013
pseudo : FAUSHTINE. (Claude)
autres comptes : Un vilain.
crédits : addy. (avatars) ; tumblr (gifs) ; lizzou (signature).
◮ points : 416
you're acting so fearfully


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead. Mar 19 Mai - 15:37

validation


Amuse-toi bien parmi nous.   Merci pour les modifications, c'est beaucoup mieux comme ça.  


◮ Devine quoi, tu es validé. Sérieusement. Maintenant que cette dure étape qu'est la fiche de la présentation est passée, tu dois t'offrir corps et âme au staff tu peux d'ores et déjà aller recenser ton avatar juste ici.

◮ N'oublie pas non plus d'aller recenser ton métier ainsi que ton pouvoir si tu es un mutant. Ensuite, passe donc faire un tour pour créer ta fiche de lien juste ici ainsi que ta fiche de topic par .

◮ Et pour finir, n'hésite pas à te rendre sur la CB si ce n'est déjà fait. Promis, on ne mord pas (totalement) ! De plus, tout le staff espère que tu te plairas sur le forum. Maintenant file donc rp, flooder, bref : t'amuser.
   
     

_________________
i will keep quiet you won’t even know i’m here;
You won’t suspect a thing, You won’t see me in the mirror But I crept into your heart. You can’t make me disappear. Till I make you. You’ll never know what hit you, Won’t see me closing in. I’m gonna make you suffer. This hell you put me in. i'm the devil within.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead.

Revenir en haut Aller en bas

Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Maeko | When you love someone you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before, on the other side is after and what is inside belong only to the dead.
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
like a freakshow ::  :: ARCHIVES DE LAF 1.0 :: fiches de présentation-