Partagez|

♦ baby your legs are weaker than before (jam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
messages : 125
arrivé(e) le : 10/05/2015
pseudo : orene
autres comptes : charlie. chabite, pas l'autre.
crédits : shiya
◮ points : 138
we're all trained to be afraid


MessageSujet: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Dim 10 Mai - 16:35

jameth rachel svensson
Graceless, is there a powder to erase this?
◮ surnom : Jam. Ouais, comme la confiture. T'es pas le premier ni le dernier à faire cette blague, sache-le. ◮ âge : 24 ans. ◮ origines : Vaguement allemandes, un peu norvégiennes, beaucoup américaines. ◮ emploi : Infirmière, ancienne ballerine et ancienne danseuse burlesque ( ça rapporte gros de secouer ses nibards avec des pompons dessus ). ◮ statut civil : Célibataire, faut pas déconner non plus. Pas besoin d'anneau au doigt quand elle a déjà une ... Bref. ◮ orientation sexuelle : Bisexuelle. ◮ lieu de résidence : Hell's Kitchen. ◮ traits de caractère : Douce + Attentionnée + Amère + Cynique + Dévergondée + Loyale + Ambiguë + Menteuse + Passionnée + Coquette + Rusée + Bornée + Assurée + Élégante. ◮ mutation ou pouvoir : Réussir à tirer un sourire à Shawn. ◮ compétences : On peut distraire les super-vilains avec des entrechats ? ◮ avatar : Emma Stone. ◮ groupe : Among savages. ◮ crédits : tumblr, lux reterna, leelo.
   
♦ Jameth est obsédée par l'Art, sous toutes ses formes. Elle engloutit la littérature, dévore le cinéma, se gorge de musique, à la recherche de quelque chose qu'elle ne pourra plus avoir. Son art à elle est mort sur un lit d'hôpital alors elle compense du mieux qu'elle peut pour cacher son amertume. A moins que ça ne soit tout simplement pour repeindre les murs de son hôpital trop blanc avec les notes de Tchaïkovski et étouffer la misère humaine sous des tournesols ♦ Sous des couches d'assurance, elle cache un complexe éclot à l'adolescence. Chez elle, il n'y avait pas de livres, seulement la télévision qui tournait en boucle en crachotant un mauvais son. Dans ses écoles, il n'y avait que la danse qui comptait. Ce n'est que lorsque son père se remaria avec une femme bouffie de connaissances que Jameth se rendit compte qu'elle ne savait rien. Elle n'avait pas d'opinions et pas de références, pas de connaissances et le passé du monde n'était qu'une vague boue grisâtre qu'elle n'avait pas envie de retourner. Jusqu'à ses dix-huit ans, jamais elle n'avait ouvert un livre autre que ceux des cours de littérature lycéen. Alors, pour réussir à combler ce complexe, elle est avide de tout. Elle veut tout savoir et tout connaître, quitte à quémander chez ceux qui en savent plus qu'elle. ♦ Ses pieds sont déformés, rongés de cals à chaque articulation à force d'être maltraités dans des chaussons en pointe. Non pas qu'elle ne s'en soucie ; comme pour toutes les danseuses, ils signent sa dévotion et son effort pour le ballet et elle est fière de la marque que cela a laissé sur son corps ♦ Shawn, elle a espéré un temps finir sous les draps avec lui. Manque de pot, il donnait de l'autre côté de la barrière. Alors elle a gagné un meilleur ami, un peu aseptisé, pas vraiment bavard, froid. Elle s'acharne à barbouiller son appartement pour lui insuffler un peu de vie, quitte à ne laisser que du barda en partant. Ce type, c'est un titan. Trop de muscles, trop de roc, trop de solidité, trop peu d'émotions. N'empêche que s'il fallait se mettre entre lui et une balle, Jameth n'hésiterait pas. ♦ Elle déteste son travail. Il y a plus passionnant dans la vie que de torcher des culs ridés ou de devoir retirer des ampoules du rectum des gens ( si vous saviez tout ce qu'ils mettent à l'intérieur … ). Mais elle hait aussi l'odeur de mort omniprésente, celle du désinfectant, elle hait recevoir des adolescents à moitié morts parce qu'ils ont voulu faire les cons sur un scooter, les vieux que personne ne va visiter, les junkies qui cachent une seringue sous leur matelas. Elle hait tout ça et aucun cancer guéri, aucune opération réussie ne pourra jamais ôter le goût de cendres qui lui reste en bouche ♦  Il n'y a pas de mal à se faire plaisir dans la vie. Encore moins sous la couette. Il s'appelle Jon, et c'est son amant régulier depuis plus de trois ans. Elle sait ce qu'il aime et comment le combler. Elle connaît parfaitement l'odeur de sa peau et son sourire satisfait qu'elle a toujours envie de lui arracher. Au fond de son sac, elle a les clés de son appartement, elle câline ses chats, se charge de les nourrir quand il n'est pas là. Mais l'idée d'amour la fait glousser. Avec ce gars-là, non. Jamais. C'est ce que sa tête serine. ♦ Entre les seins, elle a une cicatrice boursouflée. A sa naissance, son cœur était affligé d'une anomalie congénitale ; l'atrésie pulmonaire si elle se souvient du mot que son père lui rappelait de temps en temps. Une obstruction des veines, qui nécessitait qu'on aille fouiller avec scalpel et pinces dans sa poitrine de nourrisson pour qu'elle puisse vivre. Aujourd'hui, elle n'a plu que la fine ligne gonflée pour lui rappeler qu'elle n'a failli pas sortir du berceau. ♦ Elle a grandit dans le ventre d'une mère qui gonflait ses rêves avec des drogues et de l'alcool. Pas suffisamment pour que l'atome d'être humain dans ses boyaux en meurt, assez pour que Jameth naisse avec le syndrome de manque. Hurlements, souffrance, irritabilité, insomnie, tout ça a bercé les dix premières semaines de sa vie alors que les médecins tentaient de la sevrer. Et ce manque continue d'être un fantôme alors qu'elle a grandit. Tout ces conneries lui tirent des frissons à la colonne vertébrale, et elle sait bien qu'elle a plus de risques qu'un autre de se laisser happer dans le cercle vicieux de l'addiction. ♦ Comme presque tous les adolescents, elle a fait la connerie de commencer à tirer sur des cigarettes. Si elle a fini par se forcer à arrêter lorsque la danse est devenue une certitude pour son avenir professionnel, elle n'avait plus de raison de résister une fois engoncé dans son travail d'infirmière. Si elle a toujours un paquet de cigarettes au fond du sac, elle préfère fumer la pipe et ses odeurs plus lourdes et plus parfumées. Sa madeleine de Proust personnelle ; ça la projette des années en arrière, quand elle était une môme à galoper dans la maison de ses grands-parents. ♦ Elle aime bien bidouiller des ordinateurs et autre composants technologiques. Ca la détend. Un de ses ex passionnés par ça avait fait le pari pour qu'il pourrait la distraire de son amertume avec, et il a gagné haut la main. Non pas qu'elle ne soit un génie dans ce domaine, mais elle a des notions de bases absolument inutiles dans la vie de tout les jours. A moins que vous n'ayez oublié le mot de passe de votre messagerie ou de l'alarme dans le couloir d'entrée. Là, elle peut vous filer un coup de main pour les retrouver avec deux trois bidouillages.

Que pensez-vous de la loi Abolition ?

Jameth n'a longtemps pas eu d'avis sur cette Loi. Ni même sur les mutants, d'ailleurs. C'était la vie des autres, et elle menait la sienne sans se soucier de ce qui pouvait bien secouer le monde. Du moins, jusqu'à ce qu'elle décide enfin d'ouvrir grand les yeux sur les histoires qui se jouaient en dehors de sa petite personne. Et même là, elle hésite. Il y a des échos dans l'histoire de ce que ce genre de déviances peut donner, mais elle ne sait pas si elle peut vraiment clamer que les mutants n'aient pas un danger latent rongeant leur génome. Il y a des gens qu'on surveille pour leur propre sécurité.
Quand aux super-héros ... Elle ne peut s'empêcher de se demander qui va pouvoir tenir tête à leurs pendants démoniaques, maintenant.


Quels souvenirs avez-vous des super-héros d'antan ?

Elle n'a jamais fait attention en cours quand on se mettait à causer d'histoire. Sa connaissance des super-héros, elle vient des greniers de ses grands-parents où ils gardaient les vieilles bandes dessinées jaunies de leur jeunesse. Eux non plus n'étaient pas encore sur terre quand on voyait s'afficher sur tout les bureaux de tabacs les visages de la ribambelle de surhumains. Ils en parlent parfois, en puisant dans les souvenirs de leurs parents à eux, mais ce ne sont que des échos mainte et mainte fois rebondis d'un passé distant.
Jameth ne se souvient que d'une phrase de son père, marmonnée au cours d'un repas familial. Peut-être sont-ils nécessaires. Ces quatre mots sont ceux qui ont le plus contribué à forger son opinion hésitante et encore hasardeuse.

 

◮ prénom/pseudo : ici. ◮ âge : ici. ◮ comment avez-vous découvert le forum ? : ici. ◮ qu'en pensez-vous ? : ici. ◮ pv, scénario ou inventé ? : ici. ◮ un dernier mot ? : ici.
 
 


Dernière édition par Jameth Svensson le Jeu 14 Mai - 16:36, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 125
arrivé(e) le : 10/05/2015
pseudo : orene
autres comptes : charlie. chabite, pas l'autre.
crédits : shiya
◮ points : 138
we're all trained to be afraid


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Dim 10 Mai - 16:35

raconte-moi une histoire
i was never mean to fight on my own




Un des innombrables enfant qui naissent chaque jour à Détroit.
Jameth n'aurait du avoir rien de plus ni rien de moins que la moyenne ennuyeuse. Un père et une mère qui s'étaient rencontrés trop tôt, un fœtus dans les tripes trop rapidement, un dans l'armée et une aux études avortées pour élever une marmaille à peine atome dans son corps. Mais son père était un titan, quand sa mère était une poupée fragile, peut-être un peu instable, assoiffée d'un amour et d'une présence que l'armée lui ôtait.
Elle chercha le réconfort dans les démons de la bouteille, puis dans des pilules fondant sous la langue et dans les piqûres frénétiques sur le bras alors que son ventre s'arrondissait lentement. Elle avait dans les boyaux un enfant biberonné à la drogue. Son nom à lui c'était Andrew, et le sien Tori.
La môme naquit un peu trop tôt, à hurler pour des parcelles de poudre blanche, pleine de douleur et de manque que même les bercements de son père n'arrivait pas à apaiser.
Lorsqu'elle sortit de l'hôpital, les artères du cœur abîmés par l'héroïne, réparés par la chirurgie, Tori ne faisait déjà plus partie de sa vie. Chassée sans remords par un titan en colère, elle fut abandonnée seule dans son vice et préféra arracher sa propre vie.
Le temps fila, et quand sa fille devenue adolescente voulu chercher ses racines dans une terre putréfiée, elle n'eut droit qu'à un article dans une rubrique nécrologique. L'indifférence qu'elle en éprouva lui tordit plus les tripes que ces quelques mots inscrits en noir sur blanc.
Ce fut engourdie dans un cocon qu'elle grandit, élevée par un père trop souvent absent et des grands-parents gâteaux, sans savoir tout des secrets qui suintaient dans la famille. Des mystères du siècle dernier, elle ne connaissait rien, même alors que son père contribuait à les faire vivre en portant une arme au côté et l'insigne invisible du SHIELD sur la poitrine. Elle s'en fichait même à vrai dire, en grandissant la danse devenait tout son univers et le reste n'était que de vagues traces sur sa vie. La grâce. La légèreté. La souplesse. Elle en devenait obsédée, s'en engorgeait, se rêvait sur les scènes des plus grands théâtres. Des fantaisies enfantines qui auraient pu s'ancrer dans sa vie.
Du moins, jusqu'à l'accident.
Si quelqu'un venait lui rappeler ce jour, il reviendrait dans sa tête en un souvenir coloré et vivace. L'odeur de la gomme brûlée et de la tôle qui grinçait, les sirènes stridentes des pompiers et ses jambes fracassées, les larmes qui coulaient et sa bouche qui s'en déformait. Tout ça, gravé dans sa mémoire comme un cauchemar monochrome de douleur et de peur.
Ses os se souderaient à nouveau, ses jambes seraient à nouveau droites, mais le cartilage de ses genoux lui, ne reviendrait pas. Lui, il la condamnait à verrouiller la porte de ses fantaisies pour se traîner à terre. Si elle continuait de virevolter dans ses pointes ensanglantées, son corps se torturerait, ses os se rompraient sous l'effort et elle se retrouverait à ramper encore plus bas.
Le goût d'amertume lui envahissant la bouche comme un poison, s'insinuant sur sa langue et dans ses os pour parasiter chaque atomes de son être dura des années. Il la nourrit de rancoeur, et même aujourd'hui il reste encore là, comme un fantôme, une brume prête à corseter son coeur avec ses rêves maudits. Ce fut sans penser et sans le vouloir qu'elle choisit de se sacrifier entre les murs d'un hôpital trop blanc, de devenir infirmière, un métier qui ne lui disait rien. Et voilà qu'elle y est restée, entre la morgue et le service des urgences, à voir dégobiller du sang et des os abîmés comme les siens, des enfants et des vieux, à enrober d'une ribambelle de pansements et d'aiguilles. Des momies entourées de chimie.
 


Dernière édition par Jameth Svensson le Jeu 14 Mai - 15:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 985
arrivé(e) le : 31/12/2013
pseudo : FAUSHTINE. (Claude)
autres comptes : Un vilain.
crédits : addy. (avatars) ; tumblr (gifs) ; lizzou (signature).
◮ points : 416
you're acting so fearfully


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Dim 10 Mai - 16:37

Coucou.

_________________
i will keep quiet you won’t even know i’m here;
You won’t suspect a thing, You won’t see me in the mirror But I crept into your heart. You can’t make me disappear. Till I make you. You’ll never know what hit you, Won’t see me closing in. I’m gonna make you suffer. This hell you put me in. i'm the devil within.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Dim 10 Mai - 16:38

Revenir en haut Aller en bas

avatar
messages : 3057
arrivé(e) le : 08/04/2015
pseudo : nagron.
autres comptes : alekseï mogilevich.
crédits : (c) lannisters (avatar) ; exception (signa) ; tumblr (gifs)
◮ points : 769
chaos lives in everything


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Dim 10 Mai - 16:52


JAMEEEETH.

_________________

- I've got blood. I've got blood on my name. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Dim 10 Mai - 17:11

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Dim 10 Mai - 17:11

Bienvenue et bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
messages : 65
arrivé(e) le : 10/05/2015
autres comptes : Aramis l'immortel
crédits : la boîte à avatar
◮ points : 295


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Dim 10 Mai - 19:12



Bon courage pour la fiche. Très bon choix d'avatar.


_________________
âme ophidienne ◈
▽ “ Si je prétendais assumer à l'infini les conséquences de mes actes, je ne pourrais plus rien vouloir. ”


grosse teuf po po po:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Dim 10 Mai - 19:48

Une jolie rousse (Je peux abuser de toi ? )
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Dim 10 Mai - 20:06

rebienvenue !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Dim 10 Mai - 20:48

Bienvenue dans le clan des rouquins du forum ! \o/
Bon courage pour la suite de ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
messages : 428
arrivé(e) le : 08/05/2015
pseudo : .rawr (wendy)
autres comptes : valentino.
crédits : rose red (av.) alaska (sign.)
◮ points : 88
WRONG SIDE OF HEAVEN


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Dim 10 Mai - 21:18

rebienvenue parmi nous I love you

_________________
UNHOLY
CONFESSIONS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 2532
arrivé(e) le : 08/05/2015
◮ points : 400
≈ people, screaming for mercy


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Mar 12 Mai - 14:51

Rebienvenue sale moche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Mar 12 Mai - 23:10

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Mer 13 Mai - 1:20

Rebienvenue Ca fait bizarre de voir mon bro' en meuf
Revenir en haut Aller en bas

avatar
messages : 261
arrivé(e) le : 02/01/2014
pseudo : orene
crédits : shiya
◮ points : 238
wearing our vintage misery


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Mer 13 Mai - 8:13

chuis über sexy en meuf ok

_________________

ain't no rest for the wicked
I'm dirty, mean and mighty unclean i'm a wanted man, public enemy number one so lock up your back door and run for your life, the man is back in town so don't you mess me 'round
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Mer 13 Mai - 13:04

Bienvenue sur le fofo ! Bonne chance pour ta fiche /o/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
messages : 125
arrivé(e) le : 10/05/2015
pseudo : orene
autres comptes : charlie. chabite, pas l'autre.
crédits : shiya
◮ points : 138
we're all trained to be afraid


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam) Jeu 14 Mai - 16:33

validation



évidemment cette fiche c'est de la bombe .


◮ Devine quoi, tu es validé. Sérieusement. Maintenant que cette dure étape qu'est la fiche de la présentation est passée, tu dois t'offrir corps et âme au staff tu peux d'ores et déjà aller recenser ton avatar juste ici.

◮ N'oublie pas non plus d'aller recenser ton métier ainsi que ton pouvoir si tu es un mutant. Ensuite, passe donc faire un tour pour créer ta fiche de lien juste ici ainsi que ta fiche de topic par .

◮ Et pour finir, n'hésite pas à te rendre sur la CB si ce n'est déjà fait. Promis, on ne mord pas (totalement) ! De plus, tout le staff espère que tu te plairas sur le forum. Maintenant file donc rp, flooder, bref : t'amuser.

_________________
hit me with your best shot. come on;
I spend my money on the regular miracles, just like you, like me, like everybody else. Up on the sun, lookin' sad and beautiful Just like you, like me, like everybody else × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ♦ baby your legs are weaker than before (jam)

Revenir en haut Aller en bas

♦ baby your legs are weaker than before (jam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» James Potter # On est riche que de ses amis
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
like a freakshow ::  :: ARCHIVES DE LAF 1.0 :: fiches de présentation-